Accueil > ... > Forum 1470642

Putsch du CND : "il n’y avait pas une volonté manifeste de la hiérarchie de s’opposer" (Diendéré)

30 novembre 2018, 18:04, par Sidwaya Sorgho Gomis

Chers internautes, n’avez vous pas l’impression que le parquet est entrain de déplacer subtilement le débat ?

Peu importe que la hiérarchie militaire se soit opposée ou non au putsch. Le problème est qu’il y a eu putsch et c’est de cela que Diendéré est appelé à répondre. Que la hiérarchie militaire se soit opposée ou non, Diendéré n’avait pas le droit de perpétrer un putsch. Après si la justice estime que la hiérarchie militaire ne s’est pas opposée au putsch, c’est un autre problème qui peut et doit également être jugé.

Mais il ne faut surtout pas nous dire que Diendéré aurait eu raison de faire son putsch parce que la hiérarchie militaire ne s’était pas opposé frontalement. Non et non monsieur du parquet ; nous savons tous que très peu d’officiers supérieurs de ce pays ne doivent pas leurs grades à Diendéré. Mais enfin tirez leçon des faux calculs de la hiérarchie militaire pendant le coup d’Etat, sinon en cas de révolution, c’est des civils qui vous jugeraient et là vous saurez ce que c’est que de juger un général qui se proclame président à la place du président légitime.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés