Accueil > ... > Forum 1377763

« On ne va pas dénoncer les risques de fraude et, à un moment donné, cautionner les possibilités qui y concourent ! », la majorité présentielle à l’opposition politique

3 août 2018, 12:32, par Voltaïque Indigné

Je ne sais si j’ai bien compris il me semble que tous les détenteurs de carte d’électeur biométrique délivré par la CENI pourront voter en 2020. Il se trouve que beaucoup de ces cartes ont été établies sur la base de l’acte de naissance au lieu du certificat de nationalité notamment dans les campagnes. Ce qui veut dire qu’en 2020 il y’a des gens qui n’auront pas prouvé leur nationalité Burkinabè et qui prendront quand même part au vote.
Ce qui constitue une lacune du dispositif qui vise à écarter ceux qui n’on pas prouvé leur nationalité Burkinabè.
Si RMCK veut coûte que coûte operationnaliser le vote selon la loi voté, il n’a qu’à le faire intelligemment en arrêtant la production des anciennes CNIB en vigueur et commencer immédiatement la production de la Carte d’Identité CDEAO pour les futures cartes d’identité : on gagnerait du temps et en argent parce que la Carte d’Identité CDEAO qui est valable dans toute la CDEAO a été déjà adoptée par le parlement Burkinabè et la balle est dans le camp de l’exécutif qui doit l’opérationnaliser ; il me semble que le Sénégal a déjà doter ses nationaux de cette carte qui tient lieu également de CNI.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés