Accueil > ... > Forum 1375452

Code électoral révisé : La vie des Burkinabè est en danger, selon l’opposition politique

1er août 2018, 13:34, par hamissou

Stratégique conquête de Koss yam en 2020. Koss yam veut il bien dire " vendre l’intelligence " en langue moré ? Alors qu’on insulte pas li l’intelligence des burkinabé sous prétexte de chercher à leur en vendre.

En dehors des burkinabè en ci et au Gabon, il n’y a pas de carte consulaire pour les autres burkinabé de l’extérieur. Ces derniers et ceux vivant au pays sont ils moins importants que cette diaspora ivoirienne et gabonaise ?

Au fait, cette carte consulaire là, quel est son délai de validité puisque pour la Cnib c’est connu, c’est 10 ans. Si comme on veut me laisser entendre,les cartes consulaires sont établies sur la base de Cnib, il y en a qui ne doivent plus etre valides puisque leur base doit être périmée. J’ai un cousin qui est rentré de Rci en mai dernier avec une carte consulaire inexploitable et sa Cnib était périmée depuis 10ans. Devait t-il pouvoir voter si sa carte consulaire présentait encore un bon aspect ?

L’important pour le passeport et la Cnib c’est que leur date de péremption est connue :10 ans. Et ces cartes consulaires là alors ? Si leur durée de validité est de 10 ans aussi....beaucoup de burkinabé enfouis au pied du Mont Peco et dans les plantations seront d’office exclus parce-que la base de l’établissement de leur carte consulaire n’aurait encore aucune valeur pour cause de péremption.
Pourquoi donc,pour des élections transparentes ne pas admettre que tout burkinabé en ci, au Ghana,Mali, Sgl , France, USA et du Burkina ne votent qu’avec un passeport ou une Cnib en état de validité surtout que des mesures seront prises pour faciliter l’établissement ou le renouvellement de Cnib partout où besoin se fera.

C’est triste cette querelle de chiffonniers. Veut on mettre le Burkina à feu et à sang pour si peu, par stratégie de conquête de Koss yam ? Plus de sang, plus de destruction massive de biens au Burkina surtout pour une question qui n’en vaut pas la peine, ce sang,nous ne voulons le verser qu’en cas de menace du territoire national. On ne peut pas fanfaronner partout qu’on est le chantre de la réconciliation nationale et vouloir diviser les burkinabé de l’extérieur entre eux puis les burkinabé de l’intérieur et de l’extérieur en ne voulant pas admettre que la même pièce-jointe valable pour tous pour l’accomplissement du devoir civique burkinabè.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés