Accueil > ... > Forum 1245999

Grand Ouest du Burkina : Le chef des dozo, Aly Konaté, toujours opposé à l’installation des koglwéogo

5 février 2018, 19:54, par Sidpawalemdé Sebgo

Encore les koglweogo... Sur ce même forum, je disais que si le ministre Simon Compaoré ne faisait pas respecter la loi de la république et s’entêtait à faire de la politique avec ce phénomène, tout le pays et ses habitants étaient en danger. Certains m’ont traité de prophète de malheur et de complice des voleurs. Les choses nous rattrapent pourtant, lentement mais surement.

Les autochtones d’une zone géographique qui s’organisent pour leur auto-défense solidaire, parallèlement à leurs activités ordinaires, on peut comprendre dans un contexte de faiblesse de la sécurité étatique. Surtout dans la mesure où ils transmettent aux forces de l’ordre les délinquants présumés pour la suite des procédures.

Des étrangers pour la plupart, qui migrent et s’implantent chez les autres pour les "protéger" contre leur gré, qui en font leur seule activité et se financent par l’extorsion forcée sur les habitants et les "amendes" sur les suspects, cela ressemble fort à la protection de la Mafia, "obligatoire" et jamais gratuite. Les manquements graves aux droits et l’homme, les accusations gratuites et l’insistance lourde pour s’imposer comme à Karangasso-vigué ne sont que les corolaires de cette vision à la "cosa-nostra" du monde.

La question est de savoir si l’état va prendre ses responsabilités ou se laisser manipuler par les arguments de ces gens qui sont toujours les mêmes : Accusation de complicité avec les voleurs et d’inefficacité des FDS, volonté supposée des populations, qui sont pourtant brutalisées et muselées. Ou s’ils vont laisser les populations elles-mêmes se "libérer" zone par zone se cette "protection forcée" comme l’annoncent les Dozzo et cela peut dégénérer...

Pour information, certains quartiers de Ouaga, majoritairement mossi, se sont révoltés et ont chassé de supposés Koglweogos qui ont voulu transformer leur habitat en western. Ce n’est donc pas seulement l’Ouest du Burkina qui est concerné. La seule différence est qu’ailleurs il y a différentes opinions sur leur installation et leurs actions alors qu’il y a quasi-unanimité dans l’Ouest.

Alors de grâce, arrêtez d’en faire une histoire de "mossis envahisseurs contre X" !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés