Accueil > ... > Forum 1234617

Simon Compaoré aux Koglweogo de Kantchari : « Même les chiens ont des papiers »

16 janvier 2018, 16:44, par Paulin O.C

La sensibilisation doit se poursuivre et s’intensifier à l’attention des initiatives locales de sécurité Koglwéogos. Les autorités en charge de la sécurité ont mené beaucoup de sensibilisation dans ce sens pour inviter les Koglwéogos à inscrire leurs actions selon les principes républicains d’un Etat de droit. Ainsi, la collaboration est conseillée entre ces initiatives locales de sécurité et les forces de l’ordre (policiers, gendarmes).De bons exemples existent déjà dans cette collaboration. Il faut intensifier la sensibilisation pour que cessent les sévices corporels et les conflits de compétence entre forces de l’ordre et Koglwéogos. Cela permet de corriger les déficits de communication et de sanctionner les cas de dérives intentionnelles contre les brebis galeuses. Les Koglwéogos et forces régulières de sécurité ont tous leur partition à jouer dans les actions de sécurité publique au Burkina dans un esprit de complémentarité. Force devra toujours rester à la loi.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés