Accueil > ... > Forum 1222874

Extradition de Francois Compaoré : Me Paul Kéré répond à Me Yves Kinda

21 décembre 2017, 09:22, par Alexio

Mr Kere, votre droit napoleonne est faite et a ete pour la juridisprudence francaise. Les internautes de mauvais augures que vous attaquez ici ne vous doit rien , mais entant que Burkinabe vous leur devez pour vos etudes financees par les comtribuables burkinabe dont ils sont intimement lies.

La justice francaise est l escroc et le macro( qui protege des gens de calibres) par ceux Francois et son grand freres ont ete infiltres par la France sous Hollande ? Hollande n est plus au pouvoir. Les services rendus a ce dernier n ont plus d actualite si on doit se referer a Macron. Demander l Asile alors que l on est sous les orbites de la POLICE INTERNATIONALE INTERPOLE ?

La preuve est que des demandeurs d Asile sous la genocide du Rwanda ont ete ramene devant les faits. Pourquoi donc cette double standards pour un criminel comme Francois Compaore ? Le droit francais est-il vraiment un droit de justice, quand celui est confronte par l Afrique ?

Chez nous chacun doit repondre devant la loi du pays, quand on ait accuser d un crime.

La presomption existe aussi, sans l influence du politique. Alors si Francois croit qu il est poursuivit par motif politique, il doit relire son chef d accusation. Pourquoi cette demande d Asile, si s il n etait pas ou se sentait coupable ?

Est-ce l Etat burkinabe pouvait refuser d extrader un criminel francais a la demande France ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés