Accueil > ... > Forum 1222466

Affaire Norbert Zongo : Pour Yves Kinda, François Compaoré pourrait bel et bien être extradé vers le Burkina Faso

20 décembre 2017, 13:10, par Ka

Maître Kinda : Je partage entièrement votre article, même j’ajouterais que c’est un article bien pensé et bien écrit, une réflexion juridique simple et limpide. Merci maître pour vos éclaircissements suivis des exemples qui peuvent aussi se produire avec le dossier d’extradition de François Compaoré. L’alternance politique du Burkina voulu par une jeunesse assoiffée de démocratie et une justice saine pour faire avancer le pays que nous aimons tous, a besoin des juristes neutres comme vous.

Dans un débat comme celui du dossier de l’extradions de Paul François Compaoré dont plusieurs personnes s’expriment leurs avis, s’il n’y a pas des différences, il sera impossible de trouver la solution : Votre collègue maître Paul Kéré a exposer ce qu’il pense avec une raison en béton concernant la peine de mort qui n’est pas aboli dans notre pays même si cette raison semble une couche de nuage dans un pays qui n’applique plus des exécutions depuis plusieurs années, le raisonnement de votre collègue doit être pris en compte, comme les vôtres aussi. Par contre votre analyse s’est faite avec philosophie sans parti pris et je vous dis chapeau maître Kinda.

Malheureusement Lefaso.net perd ses internautes de bonne foi sur des analyses aussi importantes comme celle-là. En parcourant quelques interventions, je dis qu’une des raisons du malaise humain est précisément le fait que les hommes aveuglés par leurs ambitions, s’adonnent à la fausse-apparence et que la sincérité et la pureté ont disparues de leur vie.

Quand je compare des internautes de bonne foi avant l’insurrection qui se battaient avec sincérité pour le changement, et qui avec des critiques fondées sur la vérité envers ceux qui tuaient qui ils veulent, là où ils veulent, et aujourd’hui comme dans cette analyse, leur déviation morale a atteint le point de non-retour jusqu’à être aigri avec ce qui est réelle, ’’’ça me fait vomir.’’’ Pourtant ces internautes savent donner d’eux-mêmes, avec une maîtrise incroyable quand ils ont une critique fondée qui va pour le peuple.

Je conclu que ces internautes de haut niveau il y a trois ans avec des critiques fondées qui vont au peuple se laissent manipuler par certaines personnes mal intentionnées exprimant leur opposition pour se faire remarquer. Ils préfèrent critiquer les qualités des autres, plutôt que d’observer le silence et la discrétion, parce qu’ils ne supportent pas de passer inaperçus.

Je voudrai ici demander a mes amis internautes de longue date qui se devient de leur idéal, de quitter un monde où il faut seulement apprendre à gagner sans avoir raison, et retrouver leur ideal d’apporter des critiques fondées avec des argumentations solides et du vécus qui vont pour avancer le Burkina. Ceux qui vous manipulent sont ceux qui ont pris la fâcheuse habitude de violer le droit et les valeurs fondamentales de notre société voilà plus de 27 ans. Cette situation a conduit à la banalisation du mal, à la déresponsabilisation, à la criminalité politique, à l’impunité et la déliquescence des mœurs.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés