Accueil > ... > Forum 1174561

Commémoration du 15 octobre : Thomas Sankara et Che Guevara seront célébrés au Burkina

30 septembre 2017, 13:01, par SOME

"30e anniversaire de l’assassinat du président Thomas Sankara" cela 30 ans que nous repetons les memes ceremonials alors qu’on "regresse" dans le dossier judiciaire : en tout cas on aurait pu avancer mieux que cela si tout cet aeropage d’individus qui commence a se manifester publiquement, l’avait fait ouvertement dès le debut pour lutter avec conviction. Oui je sais qu’il y a un gros probleme de securite personnelle tellement les vies etaient menacees, mais il faut reconnaitre qu’avec un peu plus d’engagement des camardes on aurait pu avancer... Nous n’avons pas l’arsenal de soutien des adversaires, mais nous avons notre conviction : "la revolution democratique et populaire a besoin d’un peuple de convaincus et non d’un peuple de vaincus, de soumis qui subissent leur destin".

Aujourdh’ui, meme les membres du CDP en font plus que les sankaristes alors qu’ils devraient raser les murs. Ils se pavanent et narguent tout le monde et luttent de pied ferme pour ramener leur Blaise au pouvoir ; ils vont jusqu’a prodiguer des conseils au gouvernement, etc. Et les sankaristes ?....au delà de rameuter la presse et les conferences de presse ? et des effets de communication ?!! Et comme le journaliste l’écrit si bien, c’est devenu un rituel

" Dans l’attente d’une justice pour les victimes..." : on n’attend pas que justice se fasse, on se leve et on va chercher la justice, by all means necessary pour paraphraser Malcolm X. On attendra quand on s’encoquine avec les assassins !

" le cinquantenaire de l’assassinat de Rafael Ernesto Guevara " un tel evenement se doit effectivement de beneficier d’une celebration au dela des discours.

"Il [Khadafi] nous a aidé sous plusieurs formes mais.." aussi il ne nous a pas ratés non plus,.Et dans sa politique d’alliances instables, il s’est feinté lui meme pour se retrouver isolé et abandonné de ceux qu’ils a aidés et qui furent les premiers a l’abandonner, ce que sankara n’aurait jamais fait. Je ne dirai pas que c’etait un ami du burkina, mais un ami de ses interets a court terme seulement. Ce fut bien la son erreur.
SOME

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés