Accueil > ... > Forum 1117014

Affrontements entre Koglweogo et populations à Tialgo : Le MPP contre toute forme de justice privée

22 mai 2017, 16:25, par Gringo

Un faux débat que celui qui se mène en ce moment sur les Kolgweogo !
S’est-on seulement posé la question de savoir pourquoi après plus d’un demi siècle d’indépendance c’est aujourd’hui que ce mouvement fait son apparition ? Sans la réponse à cette question tout ce qui se dit n’a aucun intérêt.
Si la place n’avait pas été vacante, il n’y aurait point de koglweogo !
Il ne s’agit pas de prendre un arrêté ou je ne sais quel autre texte pour interdire ces mouvements d’auto-défense car aucun texte ne les a créé ; il faut surtout créer les conditions pour que les populations n’aient pas besoin d’assurer elles-même leur défense.
Il est facile de se dire juriste-expert et d’épiloguer sur la question ; allez-y dire aux populations que les koglweogo sont une mauvaise chose et qu’elles doivent laisser leur maigres ressources à la disposition des voleurs de bétail et que sais-je encore.
Les koglweogo font certes des bavures, mais même les forces de l’ordre en font.
le débat n’est donc pas à ce niveau, il est : "que doit faire l’Etat pour rassurer les populations" ?
les populations n’ont plus confiance aux forces de l’ordre quand bien même celles-ci sont présentes dans leur localité ; pourquoi ? parce ce que tout simplement ces dernières sont accusées à tort ou à raison d’être de connivence avec les malfaiteurs.
comme on le voit, l’équation n’est pas simple et la solution ne peut venir d’un texte que le gouvernement prendrait sans d’ailleurs avoir la force ni les moyens de l’appliquer.

Si le gouvernement n’a pas de solution toute faite, il peut avoir recours à certaines personnes ressources pour leur soumettre la question. Mais il faudrait dans ce cas, éviter tout ceux qui au nom de leur "savoir" ont déjà des positions tranchées sur la question car l’équation Koglweogo n’est pas simplement une question de droit comme certains juristes en mal de communication tentent de nous le faire croire.

Il y’a la loi mais les populations ont perçu la nécessité de s’organiser pour assurer elles-même leur défense ; ce n’est donc pas une simple question de droit qui peut régler la question ; et puis, ce sont des hommes qui ont écrit ces loi et on saurait les invoquer pour ne pas avancer.
Faisons des lois qui répondent à nos réalités et non le contraire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés