Accueil > ... > Forum 1077568

Le cas Djibrill Bassolé, un cas d’urgence humanitaire ?

8 mars 2017, 12:02, par oeil pour oeil dent pour dent. ONE DAY

Le type n’est pas un prisonnier comme les autres ! Kafando a mis les conditions pour eux (Djibril et Gilbert). Mais sortir et aller se soigner est un droit, oui, mais il n’ira pas hors du quartier de sa prison. Il ne vote pas 2 fois kan les burkinabé vote donc il est citoyen comme nous ! il va se soigner dans nos CSPS qu’eux (Blaise et ses amis) nous ont reservés. Ils ont eu la chance de ne pas connaitre les prisons qu’ils (Blaise et ses amis) ont reservés aux petits delinquants moins dangereux que qu’eux (Blaise et ses amis). Un jour viendra !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés