Accueil > ... > Forum 1076989

Terrorisme : Une délégation gouvernementale réconforte les populations

7 mars 2017, 12:12, par lewang

J’approuve. vous voyez au Tchad une région comme Moussoro, la population militaire est plus que celle civile. Si vous mettez votre pied dans un village, l’information est remontée du simple villageois au chef de village jusqu’au préfet à la minute qui suit. Vous pouvez circuler pensant que personne ne vous connaît ou ne vous voit pas, pourtant vous êtes nu comme un ver au niveau des autorités. c’est ce qu’il faut envisager au Sahel. Pour ce qui de l’urgence au Faso moi je propose : Ramener urgemment les militaires du Darfour, Mali et Guinée Bissau ( cet effectif vaut déjà2500 hommes) ; reprendre rapidement les 600 miliaires radiés et 130 policiers (formation intensif de recyclage d’un mois), envoie d’au moins 4000 à 5000 hommes au front, procéder au ratissage du plus petit hameau de village au plus grand bosquet, chaque hutte ou maison, contrôle d’identité à tout ce qui bouge, interdire temporairement les turbans et autres accoutrement qui empêchent d’être identifié à première vue, augmenter les primes journalières des militaires au front, installation de l’état major provisoirement à Dori qui a plus de commodités ainsi que l’armée de l’air, impliquer plus les femmes dans la lutte notamment la lutte contre la radicalisation religieuse (vous voyez les femmes ne sont pas la cible privilégiée des terroristes si vous remarquez ; les femmes par exemple ont empêché la destruction du musée des Askia je crois à Gao lors de la prise de la ville)... On dit que quand il ya une danse familiale chacun doit y mettre son pied. C’est juste ma contribution

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés