Accueil > ... > Forum 1049490

Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

31 janvier 2017, 10:41, par Kôrô Yamyélé

- Chers amis, voilà comment il faut sévir ! et pour cela, voici une petite liste de terroristes à rechercher et à abattre :

1/- Mokhtar Belmokhtar, chef d’Al-Mourabitoune, mouvement salafiste né en décembre 2012 d’une fusion de “Les Signataires par le sang” et du MUJAO. Il est né d’une scission de Mokhtar Belmokhtar d’avec Al-Qaïda au Maghreb islamique. Il est à Gao où il a installé sa base suite à l’occupation de la ville par le MUJAO.

2/- El-Hassen Ould Khalill dit Jouleibib, l’homme qui a affirmé que “Les Signataires par le sang” ont pris part aux attentats d’Agadez et Arlit conjointement avec le Mujao, qui a dit également que l’opération a été supervisée par Mokhtar Belmokhtar en personne.

3/- Abdelmalek Droukdel, qui est celui qui a destitué Mokhtar Belmokhtar du commandement de sa katiba, en raison de son comportement jugé trop indépendant et de ses désobéissances.

4/- Hamada Ould Mohamed Kheirou, chef du Mujao, celui qui a démenti la mort de Mokhtar Belmokthar annoncée par les tchadiens lors de l’attaque de l’Adrar des Ifoghas alors que ce dernier combattait à Gao.

4/- Moghrane, porte-parole de la katiba Al-Mouthalimin ou ‘’Les Enturbannés’’ des “Signataires par le sang”, qui a aussi confirmé que Mokhtar Belmokhtar est bel et bien vivant.

5/- Ahmed Ould Amer dit Ahmed al-Tilemsi, l’homme qui, le 22 août 2013, a fait un communiqué signé par et Mokhtar Belmokhtar, pour dire que le Mujao et “Les Signataires par le sang” ont fusionnné en un seul mouvement prennant ainsi le nom d’Al-Mourabitoune (Les Almoravides).

6/ Amadou Koufa, prêcheur radical originaire de la région de Mopti, considéré comme dangereux par les services de sécurité du Mali et qui joue à l’invisible. Il veut absolument reconstituer l’Empire du Macina. Il est au centre et au sud du Mali, le principal allié de Iyad Ag Ghali, chef du groupe islamiste Ansar Dine allié à al-Qaïda au Maghreb islamique.

- Des assassinats comme ceux du Burkina Faso dont celui de l’Imam à Djibo :

Hamadoun Dicko, maire de Boni dans la région de Mopti, assassiné le Mercredi 18 janvier 2017 dans la nuit, par deux inconnus au moment où il se rendait dans sa grande famille.

Souleymane Ongoiba, maire de la commune rurale de Mondoro dans la région de Mopti a été tué le soir du samedi 28 janvier devant son domicile à Douentza.

Constat : même mode opératoire qu’au Burkina Faso.

Un peu d’histoire  :

L’Empire peul du Macina, appelé ‘’Diina’’, est un empire théocratique fondé au XIXe siècle par le marabout peul Sékou Amadou. Il s’étend sur une partie du Mali actuel, de Tombouctou au nord, au pays Mossi au sud, de la Mauritanie à l’est à la région de Mopti. Sékou Amadou, exilé à Noukouma après avoir rencontré des problèmes avec les oulemas de Djenné, y livre sa première bataille en 1818 contre les ardos, alliés au Fama (roi) de Ségou. C’est la victoire qui le conduit à déclarer le Jihad et à conquérir Djenné un an plus tard en 1819. Il fait raser la grande mosquée construite par le roi Koi Koumboro et fait édifier une nouvelle mosquée. Il fonde alors un empire théocratique qu’il nomme ‘’diina’’, ce qui signifie ‘’foi en l’islam’’ avec pour capitale Hamdallaye. En 1862, alors que l’empire est encore prospère, il est attaqué par l’empereur toucouleur El Hadj Oumar Tall qui s’empare de Djenné et d’Hamdallaye.

CONCLUSION : Il faut que la Mali, le Burkina Faso et le Niger mettent la main dans la main pour faire une offre de primes à quiconque assassinera ces gens. Il faut faire une mise à prix de leurs têtes et offrir de fortes sommes. Cela aiguisera l’appétit de tous les bandits qui leur sont proche et qui chercheront à les tuer pour empocher les primes. Il en sera de même de tous ces militaires désœuvrés en Afrique comme en Europe ou aux USA avec les anciens marines de la guerre du Vietnam. Chacun viendra avec son arsenal pour la chasse aux terroristes assassins, et ils nous débarrasseront de cette vermine.

Par Kôrô Yamyélé

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés