Accueil > ... > Forum 1018649

Attaque de Nassoumbou : Bannissons l’esprit de division interne pour sauver le pays

18 décembre 2016, 09:36, par Les larmes de crocodile

Je suis vraiment désolé pour mes frères d’arme, pour le Président du Faso et pour tout le peuple entier du Burkina Faso.
Mais je dois dire une chose au Président du Faso parce que j’ai beaucoup d’estime personnelle pour lui : le système sectaire et régalien du CDP est resté le même comme sous Blaise Compaoré.
Rien n’a absolument pas changé :

1. M. Salif DIALLO poursuit sa politique sectaire de négation de ceux qu’ils considère, (souvent à tort) comme ses fossoyeurs politiques et continue de placer ses hommes dans l’appareil d’Etat en tissant ainsi tranquillement sa toile d’"araignée". Surtout gare à celui qui se mettra en travers de sa route. Safiatou LOPEZ a bien compris le message.

2. Le Président du Faso continue allègrement de cumuler sa fonction régalienne avec le poste de Ministre de la défense.

Donc après, que tout ce beau monde politique ne vienne pas accuser tel ou tel individu d’avoir permis à des voyous terroristes de venir violer allègrement notre territoire et tuer nos enfants. Pouvais-t-on éviter cet acte terroriste ? Je réponds oui par une meilleure organisation de la surveillance du territoire parce que tous les mouvements suspects sont vus à 1 mètre de distance par les services secrets américains et français (NASA et DST français). C’est donc un connaisseur qui livre son opinion indépendante à prendre ou à laisser.
Solutions :
1. Le Président du Faso abandonne le poste de Ministre de la défense au profit du Chef d’Etat Major des armées le Général ZAGRE.
2. Le Président de l’Assemblée Nationale privilégie tout le monde et pas seulement son camp personnel et ses hommes et femmes de section. Que l’Etat burkinabè respecte ses engagements contractuels au lieu de garder des rancunes avec le régime défunt du cdp.
3. Le Commandant Evrard SOMDA (même en présence des colonels ou colonels-majors ventrus de toutes armes) nommé chef de la lutte anti-terroriste avec un nouveau déploiement technique à Dori avec possibilités d’incursions rapides des forces spéciales de la Gendarmerie nationale.
4. Libérer les deux Généraux Djibrill BASSOLE et le Général Gilbert DIENDERE car cela fait malheureusement partie du changement de camp de la peur pour nos ennemis terroristes. Arrêtons donc de verser des larmes de crocodile et AGISSONS !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés