Accueil > ... > Forum 947342

Institut africain de santé publique : 19 nouvelles compétences en santé au service du pays

2 août 2016, 09:52, par Freddy Mercury

@ Internaute N°2 (le sage)
Je réagis sur le fond de votre écrit, mais sur la forme, essayez d’être plus rigoureux avec l’écriture de la langue française si vous voulez que l’on vous prenne au sérieux.
Vous devez être foncièrement anti pharmaciens, sinon le problème que vous évoquez ne concerne pas que les pharmaciens. La stabilisation des cadres supérieurs à la fonction publique et au Ministère de la santé en particulier est un problème global. Quelle qu’en soit la formation de base, tous sont à la recherche d’une vie meilleure et le traitement salarial est le plus souvent l’élément central. Combien de Médecins spécialistes (en santé publique et médecine clinique), combien d’attachés de santé (surtout en Epidémiologie et en SESSIO), formés par l’Etat, se retrouvent dans le privé (cliniques), les ONG et autres organismes internationaux ? C’est à l’Etat de prendre des garde-fous pour éviter que les bénéficiaires de bourses partent avant d’avoir servi pendant au moins 5 ans par exemple. Et si un pharmacien de santé publique se retrouve à l’officine, s’il sait pourquoi il a fait santé publique, cela devrait lui permettre de mieux servir la population en ayant justement cette vision large de la santé que lui confère sa spécialisation. Et c’est la même population burkinabè qui est servie, que l’on bosse au public ou au privé. Maintenant, si personnellement vous avez des problèmes avec les pharmaciens, et que c’est ici que vous voulez le montrer, c’est que vous vous trompez éperdument de tribune.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés