Accueil > ... > Forum 888538

Affaire de koglwéogo : « Demander la suppression des koglwéogo, c’est comme si on disait de supprimer toute la communauté » dixit Gansonré Sanoussa

19 février 2016, 12:17, par Doogo

Hey ! Hey ! Hey !
La conclusion du Magistrat, Mr Traore, sur la RTB hier par rapport à ce sujet était éloquente pour tout esprit sage. Si jamais l’on permet à chaque province ou chaque groupe social de créer sa propre structure de défense, Il n’y a plus de République !
Que les autorités légitimes prennent leurs responsabilités à travers la mesure certes impopulaire, mais qui s’impose dans une République ; AUCUNE RAISON ne peut justifier que des burkinabè soient autorisés à créer des structures à côté des institutions républicaines avec autorisation de détenir, torturer, tuer d’autres burkinabè et narguer les FDS et la justice. Attention, Attention, Attention !
Le Pouvoir Politique en ne voulant clairement pas froisser les Kokweogo est entrain de dresser des burkinabè contre d’autres burkinabè
Les exemples sont légion où l’on a laissé prospérer ce type de groupes qui sont devenus totalement incontrôlables ensuite. Que l’on ne s’y trompe pas, il n y a que deux issues possibles au phénomène des Koglweogo
- LA MAFIA ou
- LA MILICE
Il est quand même aberrant et très inquiétant que des représentants légitimes d’un Etat souverain veuillent laisser avec autant de facilité une parcelle aussi importante de ce qui constituent un des fondements de base de notre vivre ensemble
ATTENTION !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés