Accueil > ... > Forum 880435

Daouda Guinko : Des Hauts Bassins au Sahel, portrait d’un jeune enseignant sous paillotes

2 février 2016, 10:53, par Paolo

c’est ça la réalité que beaucoup de nos fonctionnaires ignore. il ne s’agit de marcher à longueur de journée pour revendiquer un fond commun ou un 13 mois. Mr Guinko dit que même les vacances il reste au village. c’est vraie mais est ce que son salaire mensuel le permet de prendre un ticket de voyage Gorom Gorom Bobo à chaque congé. Donc si je suis claustré souvent en brousse c’est par manque de sous pour effectuer les voyages. le malheur est que tu vie parallèlement avec ta famille tout simplement par ce que tu n’arrive pas à participer même les baptêmes, les mariages, les funérailles, les décès et j’en passe.................je félicite les journaliste qui ont fait vraiment un effort pour ce article. mais quand le ministre en charge de l’éducation va diminuer le surplus enseignements qui son en ville. je ne savais pas que les enseignants avaient la possibilité de faire la permanence pendant l’année scolaire. merci de revenir surtout sur la réalité et surtout pas d’injustice.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés