Accueil > ... > Forum 819838

Partis politiques au Burkina : Quand la « la loi chérif » redessine les alliances

12 septembre 2015, 19:46

Ce qui me réjouit d’être Burkinabè, c’est la grandeur d’esprit des uns et des autres. L’insurrection populaire a conscientise les pros et les antis de la gouvernance de BLAISE COMPAORE. Si certains leaders politiques recalés avaient commencé à demander une désobéissance civile à leurs militants(es), ils se sont vite ressaisis en ayant pour amour la patrie, l’intérêt du peuple parce que si le BURKINA FASO s’enflamme, on est tous foutus surtout qu’on n’a pas de cacao, arbres fruitiers pour survivre. Réjouissons-nous donc que les quelques rares esprits d’ethnicités, régionalistes n’ont pas pu nous contaminer. Même notre RSP a su cette fois-ci resté sage c’est-à-dire républicain. N’est-ce pas ce qui nous distingue des autres pays ? Prions pour la Côte D’Ivoire qui actuellement bascule vers le chaos. La communauté africaine, particulièrement la Côte D’Ivoire ne doit-elle pas se faire former à l’école Burkinabè ? L’AMBASSADEUR AMERICAIN N’A-T-IL PAS RAISON D’AFFIRMER QUE NOUS CONSTITUONS UN EXEMPLE ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés