Accueil > ... > Forum 675359

Situation nationale : Le meeting du ‘’non à l’Armée’’

3 novembre 2014, 06:17, par segoumousso

Chers compatriotes,
Il faudra impérativement gérer cette transition très fragile avec tact, intelligence et ouverture pour enfin aboutir a des élections propres, libres et transparentes dans un bref délai.
Il faudrait reconnaitre et apprécier que tout le peuple Burkinabè a jouer sa partition pour faire partir l’ex président l’armée inclue. De ce fait tout le monde doit siéger dans le gouvernement de transition, le parti au pouvoir inclus.
Je propose ce qui suit :
1-Mettre un membre de la Société Civile comme chef de la transition, cela permettrait d’avoir un homme ou femme neutre comme chef de la transition.
2-L’armee doit assurer le ministère de la décence et de la sécurité.
3-Le ministère des finances doit revenir à la société civile pour garantir la bonne gestion des finances publiques. Son rôle sera UNIQUEMENT de financer les élections et rien d’autre.
4- Chaque parti politique doit avoir un ministre représentant dans le gouvernement. Le parti du pouvoir déchu doit aussi avoir un poste ministériel, démocratie oblige.
Il est préférable d’avoir un gouvernement restreint de 8 à 12 membres et le reste des ministères non stratégiques dans les futures élections soient géré par les Secrétaires Généraux déjà en place.
Ce gouvernement provisoire doit s’atteler à un seul et unique OBJECTIVE, la tenue des élections dans un délai de 3 à 6 mois.
Et que le meilleur gagne les futures élections dans la transparence et l’équité.
Vive le peuple burkinabè.
Vive la démocratie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés