Accueil > ... > Forum 674867

Jusqu’où le « Pays des hommes intègres » va-t-il se désintégrer ? (2)

1er novembre 2014, 21:03

Votre article est déjà dépassée car Blaise est déjà en exil doré.
"Les militaires burkinabè, qui ont failli et laissé faire, les leaders politiques de l’opposition, qui ont failli et laissé faire, la « société civile » qui, elle, s’est massivement mobilisée dans la rue à l’occasion des journées de désobéissance civile, sont aujourd’hui bien encombrés par un pouvoir qui leur brûle les mains. En jouant, finalement et rapidement (ce que n’a pas su faire ATT au Mali après bien d’autres), la carte de la démission et de la vacance du pouvoir..."
Franchement, votre analyse est nulle. Vous auriez préféré des milliers de morts si les militaires burkinabè et la garde présidentielle hyper équipés avaient tirés sur la foule puisque vous affirmez qu’ils ont failli et laissé faire. Le bilan de 30 morts est déjà 30 de trop si Blaise avait été un peu responsable avec son clan, et lucide en retirant à temps son projet à l’assemblée. Les leaders politique de l’opposition n’ont pas failli et laissez faire... si vous suivez minute par minute, l’évolution extrêmement rapide de la situation. Enfin, osez dire qu’il a joué rapidement la carte de la démission, je suis désolé mais il aurait pu le faire plus tôt et évitez tous ces morts, ces blessés et tous ces dégâts.
Les partis de l’opposition et les acteurs de la société civile ont une carte historique à jouer pour repartir sur de bonnes bases vers une démocratie plus transparente, et résoudre tous les problèmes qui sont sur la table depuis le rapport du collège des sages... S’ils ne le font pas avec une transition consensuelle, on ira, c’est certain, vers un autre clash avec cette jeunesse sacrifiée et qui veut avoir un avenir pour vivre sa vie et non une vie de misère et de galère.
Dernier point : vous dites au final si la constitution n’est pas respectée... mais, vous oubliez que Blaise ne la respectait pas et ne respectait jamais ses engagements ou sa parole donnée comme les recommandations du rapport du collège des sages ou tout ce qui n’était pas consensuel ne serait pas mis en place concernant les points débattus au CCRP. Monsieur Béjot, quelquefois, vous feriez mieux de prendre un peu de recul que de pondre de tels articles...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés