Accueil > ... > Forum 674130

La déclaration du Gal Nabéré Honoré Traoré, nouveau chef de l’Etat du Burkina Faso

31 octobre 2014, 20:11, par Fils

Il est insensé que les militaires assurent l’intérim. Ils doivent céder rapidement l’intérim du chef de l’Etat démissionnaire à la société civile conformément à la constitution sous peine de provoquer une nouvelle révolte population. Il n’est inscrit nulle part dans la constitution que l’intérim sera assuré par un militaire en cas de démission du chef de l’Etat en exercice. Dès lors, il n’est pas tolérable que le poste vacant soit occupé par un militaire. Etant donné que c’est le peuple qui a fait le travail, la récompense revient à la société civile. Si les militaires se souciaient du peuple, ils auraient dû réclamer depuis fort longtemps le départ du Président Compaoré.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés