Accueil > ... > Forum 646779

Proposition de loi modificative de l’article 37 : « Les députés de l’opposition doivent avoir le courage de démissionner de l’Assemblée nationale », dixit Tahirou Barry

11 septembre 2014, 10:43, par Ka

Toudou, vous êtes très intelligent pour ne pas cautionne ce que dis Mr Tahirou, mais aussi borné pour ne pas regarder le passé et même le présent. Il n’existe aucune démocratie dans la gouvernance du président Blaise Compaoré. Dites-moi si on a donné l’occasion à l’opposition de pouvoir dialoguer pacifiquement autour d’une table avant demander ce projet bidon a laminer l’article 37 ? Aucun dialogue public n’a été donné à l’opposition de s’exprimer. L’opposition était obligé de sortir dans la rue pour se faire entendre par des députés et le parti au pouvoir, et vous autres qui pensez à votre gosier dans un poste corrompu qu’on vous a offert sans qualification : en réponses a l’opposition qui était dans la rue, le parti au pouvoir a utilisé le denier publique pour appâter les consciences des femmes et des enfants pour entraver les bonnes actions de l’opposition à trouver une solution finale a la situation : vous arrivez même sans penser à l’avenir de nos enfants mineurs, et les utilisés avec des billets de 500 francs à saboter les partis opposées. Non monsieur le corrompu du peuple Burkinabé, vous deviez avoir honte, et même demander la démission du président Blaise Compaoré élu par le peuple pour garantir ses institutions et ses intérêts. Si nous étions dans un pays démocratique, Assimi et autres devaient partir de la tête du parti au pouvoir. Oui le jeune Tahirou a raison de demander la démission de ces députés qui se prennent pour des Dieux comme Alain Yoda qui ne cherche pas le dialogue que de décider en minorité pour 16 millions d’habitants. Ce projet de loi est uniquement pour l’intérêt d’un seul individu qui est le président Blaise Compaoré et non pour un intérêt nationale, et le peuple peut avoir le recourt de la charte de l’Unité Africaine qui stipule dans sa déclaration de Lomé en 2000 qui visent les tripatouillages des articles de loi pour un seul individu qui veut s’éterniser au pouvoir comme le président Blaise Compaoré. ‘’’’’’’La charte africaine de la démocratie, des élections et de la bonne gouvernance qui vise la déclaration de Lomé 2000 et ses additifs sur les changements anticonstitutionnels ; par cette déclaration toute manipulation de la constitution pour quelles que raisons qui soient, tendant vers un pouvoir personnalisé ou à la pérennisation d’un individu au pouvoir est anticonstitutionnel et fait le 5è changement anticonstitutionnel définit par l’Unité Africaine ; cette charte a été ratifiée par le Burkina en juin 2010 et fait désormais des normes juridiques de notre pays.’’’’’’’ Permettez le respect de l’article 37 qui est le garant du peuple et ses présidents prédateurs pour la paix du pays que nous aimons tous. Allons pour l’alternance politique dont la lettre et l’esprit de l’article 37 interdisent tout président du Faso de briguer 3 mandats présidentiels consécutifs

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés