Accueil > ... > Forum 209544

Une lettre pour Laye : Salif Diallo, ministre de la Défense ?

27 décembre 2011, 10:19, par Yéti

Concernant le problème de la commune de Boussoum, il y est question "des autorités coutumières". Cette appellation ne me sied guère car il s’agit d’une confusion.
Cette confusion perdure et fait que la question du status porte sur un confis d’autorités.
Je milite à ce que clairement ont sépare les responsables coutumiers,garants des coutumes quasi religieuses des chefs traditionnelles, qui portent bien leurs noms de chefs {{}} chargés de l’administration selon une gouvernance traditionnelle codifiée même si elle est en perdition.
Si la sauvegarde de la première peut être sans préjudice pour la démocratie (elle relève plus du syncrétisme religieux), la deuxième doit être intégrée à la gouvernance moderne même si, à cause des survivances culturelles, elle va s’apparenter à du régionalisme car la gouvernance traditionnelle est une gouvernance locale par rapport à l’état nation du Burkina.
Il faut puiser le bon de la chefferie traditionnelle pour la démocratie moderne et cela ne suppose pas que l’on opte pour la forme de désignation de son leader qui peut être démocratique ou archaïque.
Pour les responsables des coutumes et mânes, la forme de désignation du leader reste mystique sacrée et immuable. Elle est souvent basée sur la gérontocratie qui accorde aux plus âgés le privilège unique d’interfacer avec les ancêtres (car déjà et inéluctablement sur la passerelle (quoique comme disait Mitterrand en la matière qui sais ?)mais comprend aussi d’autres formes existent s’apparentant à la désignation des imams, évêques et autres gourous des religions révélées.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés