Accueil > ... > Forum 204630

Arsène Bongnessan Yé, ministre chargé des Réformes politiques et institutionnelles et des relations avec le parlement : "Pourquoi avoir peur de l’arbitrage du peuple ? "

2 décembre 2011, 12:06

Monsieur Le Ministre D’Etat,
Avec tout le respect que je vous dois, je voudrais vous inculquer une sagesse très simple ; en fait il s’agit d’une logique qui relève du bon sens : chaque chose à une fin. On peut durer au pouvoir, mais on ne peut pas rester éternellement au pouvoir. Vous pouvez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour maintenir le Président Compaoré au pouvoir, mais comme l’a si bien dit Djénéba Seck, l’artiste musisienne malienne, tout à une fin. Si la fin n’est pas provoquée par la vieillesse et la maladie, elle le sera par la mort. Ayez cela en tête et faites-en une ligne de conduite dans les affaires de l’Etat. Tôt ou tard, le Président Compaoré va quitter le pouvoir quelle que soit la manoeuvre, tôt ou tard. C’est une certitude ; je ne lui souhaite pas la mort, mais malheureusement il va mourir un jour.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés