Accueil > ... > Forum 146059

Marche de l’ANEB : La réalité des faits

11 mars 2011, 19:42

C’est dommage que toutes vos analyses soient toutes d’une médiocrité déconcertante. A notre époque (nous avons été responsable d’une association territoriale de l’ancienne UGEV) nous manifestions toujours dans le cadre légal des questions fondamentales relevant strictement des conditions matérielles des élèves et étudiants tout en nous assurant que les centrales syndicales étaient de notre côté. Mais lorsque des étudiant sortent pour d’autres objectifs que ceux liés à leurs conditions de vie et d’apprentissage du savoir, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va plus. Nous nous laissons facilement inféoder par certains groupes ou partis politiques. Et c’est là que le bas blesse parce que nous quittons le cadre des associations estudiantines pour tomber dans le camp du politique et c’est cela qui est un peu compliqué à comprendre par la nouvelle génération. Ne jamais perdre de vue le fait que c’est parce que vous êtes étudiant que vous êtes en FAC. Dans vos UFR. Si vos revendications sont justes il n’y a pas de raison que vous n’ayez pas notre soutien en tout point. Je vous rappelle qu’à notre temps lorsque nous sortions c’est avec l’appui des centrales syndicales. Observez-vous même, quelle centrale va en grève pour vous soutenir ? C’est tout simplement parce que vos positions ne sont pas toujours justes afin de capitaliser vers vous un quelconque rapport de force, or il faut toujours analyser et peser les rapports de force avant de prendre la décision de sortir. Il ya comme si par moment vous manifestez par manipulation politicienne. Vous avez parmi vos camarades des « jusqu’au boutistes ». Alors il faut que vous soyez réalistes dans un monde unipolaire. Je n’ai pas la prétention de vous donner des leçons mais réfléchissez toujours aux actes que l’on pose dans sa vie. Il faut toujours éviter la destruction des biens publiques et de l’Etat civil surtout pour des gens souvent qui sont censés diriger le pays dans l’avenir. Regardez un peu l’incendie de la librairie universitaire quels sont les véritables perdants dans cette opération ? Les commissariats et autres édifices ? D’ailleurs ceux qui inféodent le campus n’ont pas leurs enfants au Faso. Beaucoup d’entre vous sont mes enfants et voir même petits enfants. Si nous voulons changer les choses politiquement parlant, il faut qu’on prenne le temps de réfléchir avant d’agir.
C’était juste une réflexion.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés