Accueil > ... > Forum 129039

Succession d’ATT au Mali : Deux favoris, et deux outsiders

21 octobre 2010, 10:30, par article 37

Au Burkina il y a des choses pour lesquelles on ne doit pas plaisanter : la successions de Blaise Compaoré. On ne peut pas le remplacer, je ne sais pas pourquoi, on ne doit jamais parler de l’après Blaise parce qu’il risque de ne pas en avoir. Basile Guissou en tant que d’intellectuel du CDP l’a clamé haut et fort. Voici quelqu’un qui prend ses rêves et ses désir pour la volonté des Burkinabès. Si vouloir de Blaise Compaoré comme président à vie était la volonté de tous les Burkinabès, je ne suis pas un Burkinabè.

L’exemple nous vient du Mali. Ce pays a réussi l’alternance avec ATT qui entrera dans l’histoire du continent. Depuis Konaré, ce beau pays de l’UEMOA a donné une belle leçon de démocratie aux militaires qui sont arrivés par force au pouvoir.

Oui nous souhaitons l’alternance par les hommes que cela aille contre la volonté de Dim Salif, Mahama Sawadodo, Simon Compaoré,...

Alors je me pose une question essentielle : les vieux dinosaures du pouvoir partiront-ils laisser Blaise Compaoré encore en exercice sur le continent ?

’’san ya panga, ka toin yé, nan yi tôôgi’’.

Alors que le CDP avec son arsenal se prépare à une inti fada parce que nous commençons à estimer que notre pays est devenu un territoire occupé par des colons.

Maintenant que l’on nous pousse à vie, il faut craindre alors que nous puissions nous mettre en colère. Alors j’ai une année prémonitoire, l’année 2016 ressemblera fort bien à 1966. C’est une loi de série et que les gens du pouvoir le note, le compte à rebours a commencé.

Partout où il y a oppression, il y a organisation et lutte

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés