Accueil > ... > Forum 672060

lettre ouverte au deputés

29 octobre 2014, 15:55, par Ouedraogo Rakis

LETTRE OUVERTE AUX DÉPUTES DU PEUPLE
« 4 JACK BAUER POUR SAUVER LA RÉPUBLIQUE ».
S’il y a bien une lapalissade, c’est de dire que le Burkina Faso est au croisé des chemins, tant les mouvements sociaux sont imprévisibles, tant la population est debout comme un seul homme. Ce n’est pas le déboulonnement de la statuette de Blaise Compaoré qui est encore rassurant.
Cependant, nous voudrions avoir la naïveté de croire toujours à un sursaut patriotique et même d’instinct de survie de nos braves députés. Si j’étais dans la tête d’un député, avant de glisser mon bulletin je me serais posé un certain nombre de questions :
1- Moi député du peuple mandaté par le peuple, vais-je servir le pouvoir sur un plateau d’or à Blaise Compaoré au détriment de ma vie, de celle de mes proches, et du peuple que j’ai vu sortir massivement le mardi 28 octobre passé, en votant OUI ?
2- Moi député du peuple mandaté par le peuple, sachant que si je vote Oui à la modification de l’article 37, je mettrais le feu au pays. Voterais-je OUI ?
3- Moi député du peuple mandaté par le peuple, resterais-je myope face aux injonctions des USA, de la France, de l’Union européenne, du Vatican à travers l’Église catholique, du droit positif de l’UEMOA, de la CEDEAO de l’Union Africaine, en votant OUI ?
4- Moi député du peuple mandaté par le peuple et catholique, sous le regard du cardinal Philippe Ouédraogo voterais-je oui ?
5- Moi député du peuple mandaté par le peuple et protestant, entendant la voix du pasteur Karambiri, voterais-je OUI ?
6- Moi député du peuple mandaté par le peuple et musulman, toute honte bue je passerais outre l’appel de l’iman Sana, du CERFI, de l’AEEMB pour voter OUI ?
7- Moi député du peuple mandaté par le peuple, conscient de l’influence du Moogho Naaba au centre qui est hostile, voterais-je OUI ?
8- Moi député du peuple mandaté par le peuple, soucieux du sort qui risque d’être réservé à mes enfants, à ma femme, et à mes biens chèrement acquis après tant de labeurs, courrais-je le risque de voter OUI ?
9- Moi député du peuple mandaté par le peuple et membre de l’ADF/RDA, cristalliserais-je sur mes épaules et ceux de ma famille la furie et la vindicte populaire en accompagnant Gilbert Ouédraogo qui a peut-être empoché des milliards pour assurer ses vieux jours au bord des piscines des caraïbes avec sa femme et son beau-frère qui gouvernent votre parti comme un bien personnel en vous caporalisant et en s’octroyant les bonnes positions, en votant OUI ?
10- Moi député du peuple mandaté par le peuple et membre de l’ADF/RDA, n’est-il pas opportun de voter NON et de sortir s’assumer après le vote en capitalisant les nombreux militants ADF/RDA frustrés et déçus, et remettre le parti sur pied, au lieu de laisser Gilbert Ouédraogo le brader au CDP tout en sachant que votre place au CDP n’est pas garantie tant les dinosaures vous tiendrons par votre compromission ?
11- Moi député du peuple mandaté par le peuple et membre de l’ADF/RDA, vais-je choisir de me compromettre avec une majorité en déliquescences ou vais-je rejoindre le peuple en votant NON ?
12- Moi député du peuple mandaté par le peuple, membre des groupes ADF/RDA, CDP, CFR, et l’unique de l’UNDD, sachant que si Blaise Compaoré n’obtient pas la modification parlementaire il lui sera très difficile d’aller au referendum, et que le peuple me le revaudra, surtout si je le rejoins après, voterais-je OUI ?
13- Moi député du peuple mandaté par le peuple, voudrais-je trucider le peuple, voir tirer sur les enfants, les jeunes, et les femmes à cause d’un mortel, en votant OUI ?
14- Moi député du peuple mandaté par le peuple, ai- je un bunker pour me protéger immédiatement et ad vitam aeternam, mieux pourrais-je encore sortir boire ma bière être libre après un chaos, en y pensant je voterais OUI ?
15- Moi député du peuple mandaté par le peuple, ai-je pensé que Blaise Compaoré peut être victime d’un coup d’État ou d’une crise cardiaque (nous touchons du bois), que vais-je devenir socialement et politiquement si j’avais été à la base du chaos en votant OUI ?
16- Moi député du peuple mandaté par le peuple, je suis certainement entre le marteau et l’enclume le pouvoir me menace à travers l’identification par empreinte et la remise du bulletin « NON » après le vote à une tierce personne commise à la tache de m’identifier et de me faire emporter toutes les conséquences. Le peuple me menace aussi ainsi que ma famille. Cependant en tant qu’intellectuel, citoyen, avocat, ingénieur, magistrat, architecte, expert-comptable, médecin, Enseignant chercheur, travailleur puis j’en passe, je me poserais cette question : au-delà de mes intérêts, de quel côté se trouve le bien commun c’est quoi, l’intérêt de mon peuple , comment puis-je me rendre utile aux peuples africains ? Ma décision m’appartient, pourrais-je me regarder dans une glace après et être fier de moi objectivement, serais-je un modèle pour mon enfant mon petit fils ?
17- Moi député du peuple mandaté par le peuple, membre du groupe ADJ et UPC, malgré le fait que le pouvoir en place m’a payé à coup de milliard pour démobiliser la population en disant à la fin du vote, même l’opposition radicale a voté pour la modification de l’article 37, car le OUI l’emporte avec plus de 99 voix (100, 101,102,103,104). Voterais-je OUI tout en sachant que tous se sait dans la savane et que je serais le premier Judas loin derrière l’ADF/RDA, qui en cas de chaos risque de payer les frais, nous nous souvenons du conseiller municipal de l’UPC qui a trahi vous auriez poignardé le peuple froidement.
Nous ne le souhaitons pas la « khmerisation rouge » du pays, car les millions de cranes au Cambodge en dit long quand les Khmers rouges demandaient qu’avez-vous fait, qu’elle a été votre participation au chaos mieux au Rwanda près de nous le chaos a traumatisé un peuple.
Je ne voudrais pas imaginer un poster géant avec la photo et les noms de 99 députés avec la mention Wanted, comme le seul patrimoine que vous avez légué à vos enfants. Avant d’aller à la prison ou au cimetière.
Dr Rakis Ouedraogo (ouedraogo.rakis@gmail.com)
Juriste politologue

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés