Accueil > ... > Forum 2572731

Douteux : Le lien entre la consommation de piment et la réduction des maladies cardiovasculaires n’est pas clairement établi

14 mai, 11:28, par Alexio

La notion allicament du mot compose : Alliment et medicament ou la bouffe medicinale fesait parti de notre allimentation en Afrique en generale.

Malheusement sur le terrain la tendance est autrement, on est entrain de substituer nos bouffes africaines avec des habitudes du mondialisme. Le Pizza, le pain blanc, ou la teneur en glucose(sucre) va nous crees a long- terme ses maladies cardio-vasculaires. Pas moins le Diabetes.

Nous qui avions un peut vecu se rappelle que l Afrique toute entiere prise en compte de comparaison dans les statistiques europeens, le continent ne connaissait pas l hypertension et les maladies liees aux crises cardio-vasculaires.

cette pathologie etait liee a la la civilisation europeenne de l abondance de la bouffe et de la sedentarisation.

Cette inactivite a son tour favorisait le surpoids corporel par l apport en calorie entasser en surplus quise tranformerait en reserve de graisse (energie) dans le corps non-utilise.

C est comme une vase remplit d eau qui doitse deverser pour avoir de la plasse pour se contenir. Ou bien un moteur rester longtemps sans sa mobilite qui est la condition sine qua non de sa maintenance et sa longueur de vie.

Ce moteur serait rouiller avec le temps. Et cela demanderait beaucoup de temps de maintenace pour sa rehabiltation.

Seul le Sport et la bonne bouffe comme des preventifs aux crises reduiraient les cardiaques.

Comme enumeres dans l article ci-haut.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés