Accueil > ... > Forum 2077144

Mali : Le Colonel Assimi Goïta signe le retour à un putsch normal

28 mai, 15:20, par SOULY N. Stéphane

Bel article !! Je sais que les propos que je vais tenir dans ce post, vont blesser plus d´un, mais je m´en moque ! Laissons d´abord le Mali aux Maliens, mais pas à la communauté internationale ni à cette « Francafrique avec ses lèche-culs ». Si les rumeurs de divulgation de secrets militaires sont exactes, que la junte fasse passer le président de la Transition Bah N’DAW et son premier ministre Moctar OUANE en cour martiale !
En quoi, tout un président de la République, bananière soit-elle, cette république… va en son âme et conscience vendre son pays à une puissance étrangère !? Combien lui a-t-on proposé pour son acte !? Toutes les anciennes colonies françaises NE PEUVENT RESTER le pré-carré de la France. Ceux qui sont à la tête des états africains et qui ne sont rien d´autres que des gardes-chiourmes des intérêts coloniaux et néocoloniaux doivent être balayés !
Nous sommes les derniers de la planète malgré les richesses de nos sous-sols. Nous aurions tout vu dans ce fameux pré-carré français.
- Les successions dynastiques ont toutes eu lieu avec la bénédiction de la France. (Gabon, Togo, Tchad)
- Les potentats les plus cruels ont bénéficié du soutien français pour rester longtemps au pouvoir. (BOKASSA, MOBUTU, EYADÉMA, Blaise COMPAORÉ)
- Les mouvements de libération ont tous été étouffés avec l´aide de la France. Les vrais patriotes, c´est à dire les défenseurs de la liberté et des intérêts des peuples AFRICAINSS, les promoteurs de l´unité africaine ont tous été assassinés plus ou moins avec l´aide d´officiels français. (Félix MOUNIÉ, Patrice LUMUMBA, Sylanius OLYMPIO, Thomas SANKARA).

Au Mali, sous le régime du Panafricaniste Modibo KÉITA, ce sont les Français qui ont été à la base de sa chute. Ces mêmes Français ont voulu asphyxier l´économie guinéenne sous le régime du président Ahmed Sékou TOURÉ. Que n´a-t-on pas vu !? La rébellion Touarègue, qui l´a financée au départ !? Les régimes les plus corrompus en Afrique, sont ceux-là qui ont des liens forts avec la France.

Si nous africains, sommes incapables de prendre notre destin en main, alors que nous acceptions le prix le plus fort ! Le dictat français doit disparaître, sinon nous ne connaîtrons ni paix, ni liberté ni démocratie, ni développement.

Le colonel colonel Assimi Goïta est justement un homme qui dit non, quand il le faut.
Combien de chefs d´état sont capables de faire ce que Thomas SANKARA a fait à Vittel en 1984 !? Tout récemment encore, le président Paul KAGAMÉ a délégué un ministre pour accueillir le président Emmanuel MACRON à l´Aéroport à Kigali. Voici un exemple á suivre.
Pourquoi devons-nous toujours sortir les écoliers, les artistes, et mobiliser tout notre gouvernement, président de la République et premier ministre en tête pour accueillir un président de la République française, alors que nos chefs d´état quand ils sont en visite officielle en France…sont reçus dans l´indifférence totale !? Souvent même par un sous ministre, ou un simple directeur de cabinet ! Quelle honte !? Combien sont-ils à aller en France, une fois élu !? Ils se précipitent d´aller voir leurs maîtres blancs avant d´être installés officiellement dans leurs nouvelles fonctions !?
C´est cela le complexe nègre ! Toujours docile, toujours prêt à suivre son ancien tortionnaire. Nos chefs d´état sont tendres, drôles, ou même parfois bêtes avec l´ancienne colonie, mais ils deviennent féroces face à leurs peuples ! Justement le colonel Assimi Goïta est bien différent ! Il ne fait rien juste pour plaire à ces forçats impérialistes !
N. Stéphane SOULY

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés