Accueil > ... > Forum 2058060

Affaire « Mosquée de Pazzani » : Les syndicats de magistrats « déplorent et condamnent » l’attitude du gouvernement

10 mai, 18:47, par Ouaga

Je pense que cette affaire nous donne à tous l’occasion de réfléchir sur les conditions de construction des lieux de culte. Peut-on construire "comme ça" un lieu de culte sans respect d’un certain nombre de procédures et de démarches ? Le sieur Guigma a-t-il informé sa communauté qu’il voulait construire une mosquée ? Si oui, les responsables de cette communauté se sont-ils assurés qu’il avait tous les papiers en règle avant de soutenir le projet ?
Très personnellement, je pense que les musulmans devaient refuser ce terrain et imposer à tout croyant qui voudrait réaliser une infrastructure d’une telle importance de suivre des procédures précises pour éviter ce genre de situation qui n’honore nullement l’Islam et les musulmans. Il faut faire attention à ne pas soutenir aveuglément les errements des gens. Une fois que l’Etat s’était saisi du dossier, on devait jouer balle à terre : trouver un terrain pour chacun des antagonistes et construire un centre de santé ou une infrastructure scolaire sur le terrain litigieux. Or, le Ministre, et à travers lui tout le gouvernement, a étalé lamentablement ses faiblesses et son manque de discernement. Pour une question aussi sensible, on ne devrait pas accepter un quelconque "accord de désistement". Encore faut-il que cet accord ne soit pas un truc en a posteriori pour enfumer les gens.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés