Accueil > ... > Forum 2014561

Sayouba Traoré : « Quand on fait des enfants, c’est qu’on peut s’en occuper, madame la ministre dit vrai »

31 mars, 21:58, par jeunedame seret

Vérité vraie. Mais c’est que l’État lui même est nonchalant et donc conspirateur. Il est toujours prêt et zélé à servir les fabricateurs d’enfants et se retourner ensuite pour des woba woba de reproches. Est-il sûr que ces propriétaires des enfants ne sont pas eux-mêmes les initiateurs ou comploteurs de ce trafic ? Quand ça marche, on appelle cela exil dur. Quand c’est menacé, on court au secours de l’État pour trafic d’enfants. Et si l’État négligeait le phénomène pour plus de conscientisation ? Et si l’État réclamait une amende aux différents auteurs des enfants ? Il faut vraiment une rigueur de nettoyage moral. Car notre mentalité, faire des enfants et demander soutien au plus nanti. Ce n’est pas pour rien que des membres de la diaspora redoutent le retour à domicile ; car ils savent que tout le monde se rue sur eux pour toutes solutions aux problèmes. Une fuite de responsabilité inhérente. Pourquoi cette insouciance ? De qui le remède ? De nos enseignements, moeurs, principes et droits de vie.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés