Accueil > ... > Forum 1970125

Donnez votre avis pour contribuer à améliorer le système de santé

1er février, 17:29, par Kouna Soulama

le système de santé au Burkina Faso souffre de beaucoup de maux dont les plus importants sont :
- l’égo de certaines personnes ayant une position stratégique,
- le manque de respect de la pyramide dans l’organisation des soins,
- les affectations à la tête du client sans logique avec le système de référence.
Quelqu’un vient d’écrire en haut qu’il y a beaucoup de médecins pour s’occuper de la population. Parle t-il du Burkina réel ou imaginaire ? Dans les blocs opératoires vous avez combien de médecins anesthésistes ? combien de médecins généralistes dans les CSPS ? combien de médecins du travail à l’OST ? combien de médecins dentistes ?ORL ?,Ophtalmo ? c’est cet esprit qui fait que certains pensent que les uns peuvent se passer des autres. Une équipe c’est un tout ! Des gens pensent que utiliser une certaine position sociale somme toute éphémère pour nuire aux autres est une grandeur. Médiocrité quand tu nous tient. L’universitarisation est entravée au corps infirmier et sage-femme à cause d’égo et de manque de vision. Un corps aussi important sans chercheur ! Les même qui entravent l’évolution des soins infirmiers et obstétricaux seront couchés un jour sur leur lit d’hôpital et voudront des soins de qualité. Si vous êtes professeur et c’est un infirmier d’État qui s’occupe des soins infirmiers dans le service où vous êtes couché, que voulez-vous de mieux ? Et s’ il était professeur ? Il y a quelques années les responsables des soins infirmiers et obstétricaux étaient des IDE ou des IB dans les CHR et les CHU. Aujourd’hui, c’est des attachés.
Le manque de respect du système de santé est dû au manque d’application des textes. Les nouveaux soignants(médecin comme infirmier/sage-femme) s’engage à servir en milieu rural, pourquoi ne pas respecter cet engagement qui les permet d’acquérir de l’expérience ?
Propositions :
- Médecin ou infirmier/sage-femme doivent obligatoirement servir dans les CSPS pendant 5 ans.
- Après 5 ans ils sont directement, sans demande, affectés dans les CHR CMA pour 5ans
- Après les CHR-CMA ils ont 10 ans de service et vont directement dans les CHU en fonction du besoin en personnel.
On évite qu’un agent plus expérimenté soit à la périphérie et réfère à un stagiaire au CHU, CHR ou CMA. Pour travailler dans un CHU il avoir au moins 10 ans de service dont 5 en milieu rural. On gagne du temps en évitant les demandes d’affectation générale mais ne s’occuper que des cas spécifiques.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés