Accueil > ... > Forum 1906353

Orchestre « Les colombes de la révolution » : Fatoumata Diallo N° 2 et Aoua Carole Congo racontent la nostalgie de l’époque

23 octobre 2020, 20:01, par Ka

Merci Adma d’évoquer cette nostalgie qui doit concerner toute la génération de nos deux colombes. Et ça me rappelle une petite histoire qui doit toucher toutes les nostalgiques de notre révolution inachevée. ‘’’Le premier jour ou la révolution à décréter que les hommes devaient aller faire des courses pour préparer à leurs moitiés, et les confirmé qu’on est ego, 80% du peuple Burkinabé ont épousé les actions de la révolution, et avec sa patrie ou la mort nous vaincrons qui est la devise choc de notre révolution.’’’

La patrie ou la mort nous vaincrons lancée depuis la proclamation du 4 Août 1983, elle résume les trois grandes dimensions de notre révolutions qui sont sa philosophie : ‘’’Refuser la fatalité et transformer notre société sur la base du matérialisme ;’’’ agir par le peuple et pour le peuple dans le cadre d’un pouvoir populaire. Son idéologie ‘’lutte de classes jusqu’ la dictature du prolétariat chargée d’écraser sans pitié toute classe exploiteuse.’’ C’est cette devise de la révolution qui a été enseigner aux pionnières et pionniers a ne citer ici que Salou qui s’est dévaler, et qui ont épousé a leur tour notre RDP avec son idéologie et ses actions.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés