Actualités :: Vie des institutions : Blondet rend visite au Conseil constitutionnel

L’ambassadeur de France, M. Francis Blondet termine sa visite aux institutions judiciaires burkinabè pour le Conseil constitutionnel. Lundi dernier, il s’est longuement entretenu avec M. Drissa Traoré, président du Conseil. Occasion de passer en revue la vie de l’institution, ses missions et réalisations et ses difficultés quotidiennes.

Fondamental ! C’est le mot lancé par Francis Blondet pour qualifier le rôle du Conseil constitutionnel dans le processus démocratique. "Fondamental dans l’Etat de droit, fondamental dans l’habitude que chacun doit prendre de s’en tenir au respect des libertés et des obligations", c’est pourquoi, outre l’aspect courtoisie de ces visites aux institutions républicaines du Burkina Faso, le premier représentant de la France au Burkina Faso promet : "En fonction des échéances ou des besoins, la France est là pour apporter sa contribution dans le cadre de notre coopération".

Le Conseil constitutionnel est l’institution chargée de veiller au respect de la constitution. En outre, il contrôle la régularité, la transparence et la sincérité du référendum, des élections présidentielles, législatives et locales, en étant juge du contentieux électoral.

Au égard de cette mission, M. Blondet s’est dit "bluffé" par "la capacité d’avancer, alors qu’on est en travaux, que tous les périmètres des prérogatives du Conseil ne sont pas encore fixés". L’ambassadeur estime que cette passion de travailler dans des conditions qui ne sont pas des plus parfaites, mérite d’être saluée.

Il faut donc à l’institution les moyens élémentaires pour travailler, et "ce n’est pas un luxe".

Les études architecturales pour le siège de l’institution devraient être effectives en 2007 - 2008, si tout va bien. En attendant, les bâtiments de l’ex-deuxième Chambre (Chambre des représentants) sont en pleine réfection. C’est là en effet que M. Traoré et les neuf (9) autres membres du Conseil constitutionnel tentant de remplir discrètement la tâche à eux confiée.

Sibiri SANOU
Sidwaya

Assemblée nationale : Un rapport préliminaire sur les (...)
Assemblée nationale : Un renouvellement à plus de 70% en (...)
Mousbila Sankara sur les élections : « Le MPP n’aura (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : CDP et UPC, « deux (...)
Issa Sawadogo, candidat recalé à la présidentielle 2020 : (...)
Présidentielle 2020 au Burkina : Le regard critique des (...)
Initiative Suisse pour des multinationales responsables (...)
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une (...)
Roch Kaboré : « Nous ne négocierons pas avec ceux qui ont (...)
Laurent Bado : « Quand l’Africain se tournera vers une (...)
Attaque de Tin-Akoff : Pour le parti APP/Burkindi, « (...)
Burkina : « La réconciliation nationale reste d’une (...)
John Jerry Rawlings : L’Afrique perd un panafricaniste, (...)
Sondage en ligne sur le bilan du MPP et les candidats à (...)
Burkina : « On a les gouvernants qu’on mérite. C’est la (...)
Yacouba Isaac Zida, dossier Sankara, pouvoir Kaboré : (...)
Commémoration du 11-décembre à Banfora : Des fils et (...)
Politique : « Les femmes du Burkina sont engagées pour un (...)
Burkina Faso : Les démissionnaires de l’UPC créent le (...)
Dori : Le Premier ministre échange avec les forces vives (...)
Liberté provisoire de Jean Claude Bouda : "Cela nous (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10689

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés