Actualités :: 4e anniversaire du PNR-JV : les convictions de Christian Koné

Porté sur les fonts baptismaux le 23 juin 1999 et officiellement reconnu le 19 novembre 1999 le Parti national républicain, juste voie (PNR-JV) a fêté ses quatre ans d’existence le mercredi 19 novembre dernier. L’occasion pour le leader du parti, Christian Koné de décliner la ligne et les ambitions du parti, lors d’une conférence de presse, tenue à Ouagadougou.

Expliquant les raisons qui ont soustendu la création de son parti, Christian Koné a dit que le PNR-JV était né de la volonté de ses membres fondateurs de mener de "façon systématique" le combat pour défendre ses idéaux pour un Etat véritablement républicain et démocratique au Burkina-Faso. Puis d’ajouter que le PNR-JV est un "parti atypique" en ce qu’il dit toujours haut et fort les vérités qui dérangent dans la classe politique. Puis, un procès en règle a été fait comme à l’habitude à la politique du gouvernement de la IVe république caractérisée par "le clientélisme, le népotisme, la gabégie, la corruption.........".

Prêts pour les luttes futures

Répondant aux questions des journalistes notamment les acquis, la ligne et les ambitions de son parti, Christian Koné s’est voulu clair et précis : son parti se situe au centre-droit et prône le néo-libéralisme.

Un néo-libéralisme qui condamne cependant l’anarchie et la prédation impériale et stigmatise les travers actuels. Sur les ambitions, le président Koné a indiqué qu’après avoir "damé" le macadam avec le Collectif, le PNR-JV veut s’occuper désormais des tâches plus "politiques" en allant à la conquête de l’électorat du pays profond.

Le parti veut donc retourner à sa vocation première et espère un jour être le "premier parti" du Burkina-Faso.

Tout cela sans jamais "arrêter de dire la vérité" ! Don’t act.

Boubacar SY
Sidwaya

Mesures d’accompagnement : Et le secteur primaire (...)
Covid-19 : Le CDP propose des mesures sociales pour (...)
Lutte contre le COVID-19 : Le soutien de l’Alternative (...)
Gouvernance en Afrique : Quand les forces « invisibles » (...)
Politique : L’UPC en deuil
Coronavirus : PDIS-LAAFIA transforme ses activités (...)
Pandémie de coronavirus : Des partis politiques confinés (...)
Burkina : Le conseiller spécial du président du Faso, (...)
Processus électoral au Burkina : Une formation pour (...)
CDP : Trois prétendants pour la présidentielle de (...)
Nécrologie : L’UPC annonce le décès de la députée Rose (...)
Exclusion sociale des femmes : Les députés du Bazèga s’en (...)
Politique : « Le président Blaise Compaoré est notre (...)
Massacre de Barga et de Dinguila : Le MPP appelle les (...)
Politique : Sitôt lancée, La Marche pour la patrie (LMP) (...)
Processus électoral : Les partis politiques de (...)
Journées parlementaires : Le groupe Burkindlim se penche (...)
Consultation électorale au Burkina Faso : Il est temps (...)
Massacre de 43 civils au nord : L’opposition exige une (...)
Région du Sud-Ouest : La campagne d’enrôlement sur les (...)
IUTS : L’UPC appelle le gouvernement à un dialogue (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10332


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés