Actualités :: Burkina : Le mouvement BUTS au chevet d’un pays en quête de repères (...)

Comme annoncé depuis quelques semaines..., des personnalités burkinabè, au rang desquelles, l’ancien ministre de l’Economie et des Finances (2016-2019) et ancien ministre des Affaires étrangères (décembre 2021-janvier 2022), Rosine Coulibaly, le journaliste indépendant et analyste politique, Abdoulaye Barry et le journaliste et directeur de publication du journal d’investigation « Le Reporter », Boureima Ouédraogo, lancent leur organisation. Dénommé Burkinabè unis pour la transformation sociale (BUTS), le mouvement est apolitique, non confessionnel et ouvert à tout citoyen qui épouse ses idéaux.

A une heure de la tenue de ce cadre de lancement officiel (14h30), les petits plats sont en train d’être mis dans les grands dans cette somptueuse salle du Conseil burkinabè des chargeurs (CBC), en partie réaménagée pour la circonstance.
A travers une partie des sièges bien étiquetés, on peut lire les noms de leaders politiques, civils, de leaders d’opinion et de bien d’autres personnes-ressources.

Au praësidium, on peut lire Rosine Sori-Coulibaly, coordonnatrice, avec à sa droite, Abdoulaye Barry, secrétaire général et à sa gauche, Boureima Ouédraogo, porte-parole.

En attendant d’en savoir davantage, on peut relever que le BUTS a une vocation panafricaine, avec pour vision d’être une force de transformation sociale de vertu pour favoriser l’émergence d’une nation unie et prospère.

Il se donne pour objectif général de garantir une bonne gouvernance et, spécifiquement, de contribuer, par la veille citoyenne, à une meilleure gouvernance en replaçant l’État au centre de l’action collective et individuelle. Aussi vise-t-il à susciter l’émergence d’un leadership nouveau, porteur d’une alternative crédible pour le peuple burkinabè.

Lefaso.net

Suspension des activités des partis politiques : « Ce (...)
Burkina : Le capitaine Ibrahim Traoré remercie les (...)
Burkina Faso : Le SPONG déplore la multiplication des (...)
Eviction du LCL Paul Henri Damiba : Une dynamique (...)
Rien ne va au Burkina : L’insécurité fait deux coups (...)
Situation nationale : Le président du MPSR appelle à la (...)
Avènement du MPSR 2 : L’ex-députée Adja Zarata Zoungrana (...)
Coup d’État du 30 septembre 2022 : « Les FDS ont (...)
B. Compaoré # Université de Lyon-III : Le président (...)
Burkina/Situation nationale : Les 8 conseils du Pasteur (...)
Burkina Faso : Le LCL Paul Henri Damiba invite son « (...)
Coup d’État du 30 septembre 2022 : Le NTD salue le (...)
Burkina Faso : La Transition en berne
Burkina Faso : Les chefs militaires apportent leur (...)
Burkina : « Nous devons faire en trois mois ce qui (...)
Burkina : Damiba a posé sept conditions avant de rendre (...)
Burkina Faso : L’UPC souhaite une Transition inclusive (...)
Burkina Faso : La CEDEAO salue le règlement pacifique de (...)
Dépolitisation de l’armée burkinabè : Le vœu cher d’un (...)
Dédougou : La population brise le silence et apporte son (...)
Burkina : « Le pouvoir est banalisé et est devenu un jeu (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11907



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés