Actualités :: Burkina : Une activité demandant le départ de l’ambassadeur français tourne au (...)

La présidente du Mouvement pour la renaissance du Burkina Faso (MRB), Yéli Monique Kam, a lancé officiellement le mouvement M30 Naaba Wobgo, ce samedi 30 juillet 2022 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse.

Ce mouvement a pour objectif, selon les initiateurs, « la lutte pour la rupture des accords de coopération avec la France ». Ainsi, le M30 a prévu, avant même son lancement officiel, une marche-meeting pacifique le 12 août 2022, sur l’ambassade de la France au Burkina Faso pour demander le départ de l’ambassadeur et la fin de la politique française en Afrique. Cette marche concerne l’ensemble du territoire national.

Alors que Yéli Monique Kam et ses camarades étaient face à la presse au mémorial Thomas Sankara, un groupe d’individus, visiblement hostiles à l’activité, a fait irruption dans la salle. Ils ont commencé à jeter les chaises, rapporte notre confrère Libre Info.

Les forces de l’ordre sont intervenues. « La police est allée chercher Yéli Monique Kam au lieu du lancement officiel du mouvement M30 Naaba Wobgo, au conseil de l’entente, à Ouagadougou. Cependant, la police nationale a intimé l’ordre à notre journaliste d’effacer ses photos prises. Il y a eu des blessés suite à l’affrontement entre une partie des jeunes hostiles à l’activité et les partisans de Yéli Monique Kam », précise le journal Libre Info.

Yéli Monique Kam en train de prêter serment.

Il faut noter qu’avant l’interruption de cette activité, Yéli Monique Kam a prêté serment pour être fidèle au mouvement M30. « Moi Yeli Monique Kam, j’affirme mon patriotisme, mon appartenance et mon amour pour mon pays et pour tous les autres continents. Notre lutte ne vise pas les peuples mais la politique française en Afrique. Je m’engage à lutter contre la domination, la politique française en Afrique et ses alliés américains jusqu’à la libération complète de mon pays et de la terre de mes ancêtres afin de la léguer intacte aux générations futures. Je jure d’être fidèle à l’idéal du M30 Naaba Wobgo pour un Burkina uni prospère et stable », a-t-elle déclaré.

L’idée de la naissance du M30 est née au lendemain de la déclaration de l’ambassadeur de la France au Burkina Faso, Luc Hallade, concernant des internautes qui accusent la France de jouer un double jeu dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Il a déclaré : « Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus les idiots utiles, la caisse de résonnance de ceux qui nous accusent de jouer un double jeu ». Cette déclaration n’a pas été digérée par une partie de l’opinion burkinabè.

Lefaso.net
Crédit photo Libre info

Politique au Burkina : Le front patriotique mobilisé (...)
Situation confuse à Ouagadougou : « Libérez Zoungrana ! » (...)
Confusion au Burkina Faso : Le LCL Damiba invite au (...)
Burkina Faso. : Situation toujours confuse à Ouagadougou (...)
Burkina Faso : Situation confuse à Ouagadougou ce 30 (...)
Burkina/ MPP : Roch Kaboré et Simon Compaoré instruisent (...)
Burkina : L’Unité d’action syndicale échange avec le (...)
Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque (...)
77e AG des Nations unies : Le président Damiba demande (...)
Burkina : Alpha Barry, Bachir Ismaël Ouédraogo, Alpha (...)
77e AG des Nations unies : le Président du Faso est (...)
Burkina : « On a vu ces conférences de presse des OSC (...)
Affaire Boukary Dabo : Séni Kouanda, ancien président de (...)
Burkina/Politique : Nestor Batio Bassière « acte (...)
Impasse politico sécuritaire au Burkina : Le Front (...)
Burkina/Transition : La Génération de veille citoyenne (...)
Burkina Faso : Le parti « Rassemblement mains blanches » (...)
Journée internationale de la démocratie : Les élections, (...)
Burkina : Rumeurs sur une motion de destitution du (...)
Burkina, la défense perd sa tête : Le général Aimé (...)
Remaniement ministériel : Voici la nouvelle composition (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11844



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés