Actualités :: Libération de Roch Kaboré : « Les choses sont en train de se régler (...)

Dans un communiqué en date du 3 juillet 2022, le gouvernement réaffirmait la "libération totale" de l’ancien chef de l’État Roch Kaboré. Qu’est-ce qu’il en est exactement ? Est-il vraiment libre de ses mouvements ?

Le dispositif sécuritaire autour de la maison de l’ex président Roch Kaboré, n’a pas changé. C’est le constat que nous avons fait ce lundi 4 juillet 2022. En effet, pour vérifier de l’effectivité du communiqué du gouvernement en date du 3 juillet 2022, nous avons fait un tour aux alentours du domicile de l’ancien président pour vérifier si le dispositif sécuritaire a été allégé ou complètement dégagé.

Joint au téléphone, le chargé de communication du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), Richard Yaméogo, nous dit que les choses sont en bonne voie. « Conformément au communiqué du gouvernement, les choses semblent bouger. Il y a quelques allègements mais nous ne pouvons pas affirmer qu’il est totalement libre », laisse-t-il entendre.

Désiré Guinko de la Coordination pour la libération de Roch Kaboré nous dira la même chose. Il confie y avoir également fait un tour et a constaté que le dispositif est toujours en place. Cependant, il déclare que le chef de poste l’a rassuré que les choses sont en train de se régler administrativement pour qu’ils lèvent le camp. « Il est même possible, selon le chef de poste, de le voir en déposant une demande d’audience. C’est à lui de la valider ou pas », précise-t-il.

M. Guinko a bon espoir qu’avant la fin de la journée, le processus enclenché par le gouvernement, verra son épilogue.

En rappel, depuis sa chute le 24 janvier 2022, est en résidence surveillée avec des restrictions. En effet, il n’était pas encore libre de ses déplacements, il n’avait pas accès à son téléphone et ne pouvait pas recevoir qui il voulait, avait déclaré Alassane Bala Sakandé, l’ex président de l’Assemblée nationale, lors d’une conférence de presse.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Burkina Faso : Roch Kaboré attendu ce jeudi aux Émirats (...)
Burkina /Politique : Le Front patriotique demande la (...)
39e anniversaire de la révolution burkinabè : Le (...)
62e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : (...)
Conduite de la Transition : Le Président du Faso échange (...)
Situation nationale : La « Mobilisation des intelligences
Burkina : Un Front patriotique est lancé pour « oeuvrer (...)
Burkina Faso : L’ALT définit le rôle du Conseil (...)
Rumeurs sur l’enterrement des restes de Sankara et (...)
Burkina : L’UNIR/MPS en congrès extraordinaire, (...)
Montée des couleurs à la Primature : Pas de vacances pour (...)
Burkina : Le mouvement BUTS appelle à la mobilisation (...)
Café politique de l’ARGA : La première édition se penche (...)
Burkina : Une activité demandant le départ de l’ambassadeur
Elections législatives au Sénégal :Kadré Désiré Ouédraogo à (...)
Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine (...)
Burkina : Le mouvement BUTS au chevet d’un pays en quête (...)
Burkina : L’Etat joue au grand prêtre de la réconciliation en
Demande de pardon de Blaise Compaoré : « J’aimerais que le (...)
Burkina Faso : Blaise Compaoré demande pardon à la (...)
Réconciliation au Burkina : « Blaise Compaoré doit se (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11781

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés