Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La bouche de l’homme brûle davantage que le feu. » Proverbe Africain

Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • mardi 24 mai 2022 à 22h00min
Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

Au cours d’une conférence de presse que la direction politique nationale du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), a animée ce mardi 24 mai 2022 à Ouagadougou, Bala Alassane Sakandé a dénoncé la situation de l’ex-président du Faso, Roch Kaboré.

« Sous la pression de la communauté internationale et des forces-vives de la nation, il a été finalement transféré à son domicile. Toutefois, il n’est ni libre de ses mouvements ni libre de recevoir certaines personnes, ni de communiquer. Toute chose qui relève d’un embastillement en bonne et due forme », situe le président du MPP, Bala Alassane Sakandé. La direction politique, animatrice de la conférence, réitère donc son exigence de voir Roch Kaboré libéré sans délai et sans condition.

« Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé. C’est pourquoi, la direction du parti explique qu’elle ne dira pas à ses militants de bouder une activité légale et autorisée qui vise à demander la libération de son « champion », Roch Kaboré (des organisations de la société civile projetteraient une marche pacifique pour exiger sa libération).

Outre le sujet relatif à Roch Kaboré, la conférence de presse a planché sur la situation sécuritaire.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 mai à 12:09, par L’Ingénieur En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    SAKANDE tu as raison, il faut que Rock soit libre.
    Si non quand il y aura la bataille des deux généraux EDDIE et TAPSOBA, il n’y aura plus de temps pour ça et l’impérialisme pourra en profiter pour faire du mal à Rock et pourquoi pas à vous aussi pour se venger.
    Note Les deux généraux se préparent chacun pour remplacer DAMIBA à la fin de la transition ou même avant si les velléités des temps changent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 12:25, par Paligba En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    Il a deja oublie : « Tu étais où ?, « J’étais dans une cachette. Qui te cherchait ? On ne te cherchait pas ! Tu as fait quoi pour te cacher ?… »

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 12:45, par Sacksida En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    Ecoutez, foutez nous la Paix avec votre histoire Rock Marc Christian Kabore en residence surveillee. Demandez a voir le President du Faso Damiba. Si nous etions dans un regime Vraiment Revolutionnaire consequent, certains parmis vous devraient etre en prison pour crimes economiques, sociaux et pour Non Assistance a Peuple Burkinabe en danger a cause de votre Mauvaise gestion Publique et desastreuses. Depuis au moins 30 ans c’est Rock Marc Christian Kabore, Blaise compaore, Simon compaore et feu Salif Diallo qui avez brade nos Patrimoines Nationaux a l’exploitation Imperialistes et neocoloniales au detriment des Interets fondamentaux du Peuple Burkinabe. De plus, notre Souverainete a ete detruite et la mauvaise gouvernance economiques et sociales ; et plus graves les accointances criminelles de Blaise compaore votre mentor avec des Chefs terroristes du Sahel ont rendu le Burkina Faso en Poudrieres Multiformes dont le Peuple Burkinabe subit les consequences negatives et desastreuses. Que Dieu Sublime aide notre Peuple Burkinabe qui est integre. Salut

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 13:24, par HUG En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    De quoi avez vous peur ? La sécurité du l ex président incombe au MPSR ? Ilnse dit que ses enfants, sa femme, son aide de camp et son médecin peuvent le voir.Ou se trouve le problème. Je comprend votre souci car la restauration du cdp.par le MPSR vous semblez avoir peur.N ayez pas peur le cdp et le mpp sont pareils sauf que le premier à mieux gére le pays que vous. En terme de médiocrité en terme de gestion e mpp tient la coupe.Vôtre mpp est le dernier parmi les différents pouvoirs du Burkina Faso.Avec vous masse salariale a doublé en 6 anneês de gestion de pouvoir. Pire , la satisfaction des usagers publics ne vous préoccupait guère. La conservation du pouvoir était votre seul souci. Certains fonctionnaires de catégorie inférieure sont mieux payés que des fonctionnaires de catégorie supérieure. Cela n existe nulle part qu monde si ce n’est pas sous votre règne. Curieusement on continue souvent à faire des injections avec des torches dans certains centre de santé....le manque de salle de classe se fait ressentir avec acuité dans certaines zones...Curieusement un juge disait lors d une émission télé que les tribunaux manquent de rame de papier. Votre mpp a préféré améliorer les conditions de vie de Certains fonctionnaires au détriment des conditions de travail et les perdants sont les usagers que nous sommes.Il faut un pouvoir appelé mpp pour faire cela.En plus la corruption, le mal.gouvernance,les nominations de complaisance, la gabegie, les brimades de Certains fonctionnaires .., la politisation à outrance de l administration.ont été votre système de gouvernance.Tout ces tares justifient le silence du peuple lors de votre appel pendant le coup d etat du MPSR.Personne n est sorti dans la rue malgré les 105 partis de votre mouvance. Un conseil pour vous faites vous oublié .
    .

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 13:48, par fondamentaliste En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    Bien merci à tous. Franchement parlant cette histoire du Burkina surpasse plus d’un. Même les analystes politiques les plus chevronnés n’arrivent plus à analyser exactement la situation que nous traversons. A mon humble avis, il y a une réconciliation réelle que certaines personnalités doivent faire vis à vis du peuple burkinabé. Je ne parle pas des crimes de sang ou politiques à l’égard de certaines personnes ou famille mais d’un crime contre le peule burkinabé dans son ensemble. Cette situation de néocolonialisme et de djihadisme imposée à notre peuple est le résultat d’une trahison de certains de nos propres frères qui, à un certain moment de leur vie ont sacrifié ce peuple à jamais à l’abattoir, au péril, à la pauvreté. Ce sont ces frères là qui doivent faire un repentir sincère envers le peuple pour que nous puissions retrouver notre quiétude. Les intéressés se connaissent et savent pertinemment ce qu’ils ont orchestré comme complot contre le peuple souverain du Burkina. Il faut qu’ils se repentent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 14:27, par Barou En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    NE SAVEZ VOUS PAS OU SE TROUVE CEUX QUI L AVAIT MIS EN RESIDENCE SURVEILLEE ?
    BANDE D INCAPABLES

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 14:31, par Barou En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    C EST DES DEORDRES COMME ÇA QUE LA DEMOCRATIE ON APPORTE.
    TOUT LE MONDE MONTRE SA FACE PROPRE OU SALE POUR DIRE DU N IMPORTE QUOI.
    L AFRIQUE A BESOIN DE REGIMES D EXECPTION ( REVOLUTION) DIRIGES PAR DES PATRIOTS.
    POUR EVITER SA GESTION PAR CES VENDUS DE L OCCIDENT

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 14:34, par le juste En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    Le président du MPP a le droit de demander la liberation de Rock si rien ne l’est réproche. On peut seulement lui interdire de quitter le territoire ou simplement dire que sa vie est en danger. Concernant la gestion du pouvoir, je crois que si le MPSR avait trouver quelque chose contre lui cela aurait ete deja communique. Vu que ceux qui sont honnetes, reconnaissent qu’il a vraiment travailler. Le budget du pays a tripler et le pays etait sur le bon chemin mais mahheureusement les bandits de grand chemin, que sont les soient disant terroristes, ont rendu notre vie invivable. Depuis que Damiba a pris le pouvoir, nous avons un accroissement rapide du déplacement des populations. les Burkinabé que nous sommes, sont vraiment difficiles a gouverné sans le fouet ou la menace comme le faisait Blaise.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 15:20, par Moro En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    Le président Rock Kaboré doit être libéré car en démocratie on ne met pas un homme en prison pour insuffisance de résultat. Si le président Rock n’a pas pu engranger de bons résultats sur le plan sécuritaire, il a été tout simplement bon dans d’autres secteurs et il faut bien le noter. Nous sommes allés en guerre avec le potentiel patriotique et militaire disponible au Burkina Faso et si nous avons des difficultés aujourd’hui à avoir des bons résultats sur le terrain, la responsabilité est partagé.
    Il faut libérer le président Rock !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:03, par Yoggghh En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    Il faut goûter pour voir. Le vent a tourné et il vous fouette légèrement et puis vous osez vous plaindre !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 10:37, par Passakziri En réponse à : Roch Kaboré en résidence surveillée : « Le MPP s’élève contre ce déni de justice que rien ne saura justifier », porte Bala Alassane Sakandé

    Quelle lecon tirer de l’histoire ? Il faudra que chacun travaille à consolider la justice et à renforcer nos institutions pour plus de paix et de tranquilité dans notre pays car sans justice équitable et des instutions judiciaires stables c’est la désolation .
    - Mr Balla Sakandé et Mr Clément Sawadogo, vous souvenez vous du denouement de l’affaire de mosquée à Pazanni et comment vous l’avez réglée en foulant du pied les décisions de justice et en contradiction des textes ? je ne ne sais pas si vous et/ ou vos collaborateurs lisez ce qui s’écrit ici, mais nombreux étaient ceux qui ont dénoncé ce déni de justice. Voyez vous la conséquence ? Ca n’a pas servi á renforcer l’indépendance de la justice et `renforcer les institutions judiciares. Si nous avions eu une justice indépendante et des institutions judiciaires fortes, la nation n’aurait pas vecu cette honte que les hommes de justice nous ont servi depuis le 24 janvier en courbant l’échine devant les aventuriers du MPSR. Je dis que c’est une honte parce que ces péres de famille n’ont pas eu de gêne à admettre que le président du Faso peut adresser sa démission à un prétendu président du MPSR, un machin qui n#existait pas avant le 24 janvier. Honteusement nos magistrat et procureurs sont restés muets face à cette mascarade. Mieux , les vieux péres du conseil constituttionel ont excellé dans l#imagination pour faire prêter serment au président du MPSR en totale négation des lois fondamentales. Pourquoi cette démission de leurs rôle de garants ? eh bien parce que l’institution n’est pas consolidée, permettant aux hommes forts du moment d’abuser d’elle comme vous l’avez fait quand vous étiez les forts de l’époque.le président Kaboré a essayé lui de ne pas influencer négativement la justice , mais trop de mauvaises graines dans son entourage ont anéanti ses efforts et sa faiblesse de confondre loyalité envers ses amis et bonne gouvernance n’a pas arrangé les choses.
    Si le président Kaboré indiscutablement doit bénéficier d’une liberté totale à moins que la justice ne dise le contraire -( art3 de la constitution : Nul ne peut être privé de sa liberté s’il n’est poursuivi pour des faits
    prévus et punis par la loi.
    Nul ne peut être arrêté, gardé, déporté ou exilé qu’en vertu de la lo
    i.)-, tâchons dorénavant à travailler pour une justice vraiment libre, équitable et digne dans ses décisions. Dans le cas contraire, les abus resteront longtemps notre quotidien.

    Passakziri

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina : Ballet de l’ex-majorité présidentielle au domicile de Roch Kaboré
Retour de Blaise Compaoré : Un fétiche en provenance d’Abidjan pour la réconciliation
Retour annoncé de Blaise Compaoré au Burkina : A Ouagadougou, les avis sont tranchés
Eventuel retour de Compaoré au Burkina : Les avocats de la famille Sankara attendent le respect du verdict du procès
24 mois de transition au Burkina : Des acteurs politiques se prononcent
Transition au Burkina : « Il faut récupérer au moins 60% de notre territoire avant d’organiser des élections », estime une OSC
Libération de Roch Kaboré : « Les choses sont en train de se régler administrativement », selon Désiré Guinko
MPSR : Les résultats de notre sondage sur les 100 premiers jours de la Transition
Libération de Roch Kaboré : L’ex Alliance des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle (APMP) confirme
Transition au Burkina : « Réconciliation, refondation et restauration », les priorités de Me Hermann Yaméogo
Transition au Burkina : « Nul ne peut se prévaloir du monopole de l’avenir de notre peuple », prévient l’ex-APMP
Burkina : Le gouvernement « réaffirme la libération totale » de l’ancien président Roch Kaboré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés