Actualités :: Burkina : Zéphirin Diabré reçoit une délégation de la coordination nationale de (...)

Une délégation de la coordination nationale de l’Alliance citoyenne pour la libération de Roch Kaboré a rendu une visite de courtoisie au président du groupe UPC (Union pour le progrès et le changement), Zéphirin Diabré, dans la matinée de ce lundi 6 juin 2022 à Ouagadougou. Cette visite a pour objectif de promouvoir le dialogue avec les hommes politiques pour la défense des libertés et des droits humains et la libération « totale et sans restriction » de l’ex-président Roch Kaboré.

La coordination nationale de l’Alliance citoyenne pour la libération de Roch Kaboré exige des autorités une « libération totale sans restriction aucune » du président déchu, placé en résidence surveillée par le Mouvement pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) dès les premiers instants du coup d’Etat intervenu le 24 janvier 2022, puis transféré à son domicile au quartier Patte d’Oie de Ouagadougou sous la pression de la communauté internationale (CEDEAO). Depuis, l’ex-chargé de mission du président Kaboré, Désiré Guinko, et ses camarades n’ont cessé de dénoncer une violation des libertés et des droits humains de la part des militaires au pouvoir ainsi que leurs échecs à contrer le terrorisme.

Désiré Guinko, porte-parole de la coordination nationale de l’Alliance citoyenne pour la libération de Roch Kaboré

« Il s’agit pour notre coordination de porter notre voix et de faire la promotion du dialogue pour défendre la liberté des individus et les droits humains », a dit Désiré Guinko. Il a expliqué par la suite que cette série d’audiences auprès des politiques, des coutumiers, des religieux, des organisations internationales a pour but de lutter contre toutes les formes d’impunités au Burkina Faso.

De sa perception de la liberté, il ressort que le président Kaboré est en prison dans son domicile puisqu’il ne peut pas aller et venir comme il veut, il ne peut pas communiquer avec qui il veut ni recevoir ses camarades politiques. Bref, le président Roch Kaboré n’est pas libre de ses mouvements, a déploré M. Guinko. Avant de clore ses propos, il a remercié l’UPC pour sa promptitude à les recevoir et à prêter une oreille attentive à leurs préoccupations qui est essentiellement la libération inconditionnelle de leur champion, Roch Kaboré.

Zéphirin Diabré, président de l’UPC

L’UPC par la voix de son président, Zéphirin Diabré, dit apprécier positivement la démarche de ses hôtes du jour dans la mesure où elle entre en droite ligne d’une certaine considération du parti, de son action et de son histoire. Il a laissé entendre que, sur ce sujet, « Nous sommes un parti libéral et la question de la liberté sur toutes ses formes est au cœur de notre philosophie donc tout ce qui touche ce volet est digne d’intérêt ». Aussi, l’ex-ministre de la réconciliation nationale, a rappelé que le président Kaboré est un citoyen actif et un homme politique de grande envergure au Burkina Faso et que le priver de liberté dans un contexte politique interpelle tout le monde.

C’est dans cette dynamique qu’il a affirmé l’entière disponibilité de son parti à accompagner l’initiative de la coordination nationale de l’Alliance citoyenne pour la libération de Roch Kaboré « nous marquons notre disponibilité dans le cas d’un dialogue républicain à apporter notre contribution pour que non seulement la liberté soit obtenue mais surtout qu’elle s’étende sur toutes les personnes qui pourraient être amenées dans le contexte actuel d’Etat d’exception à être privées de leur liberté et de leurs droits humains ».

Dofinitta Augustin Khan
Lefaso.net

Burkina /Politique : Le Front patriotique demande la (...)
39e anniversaire de la révolution burkinabè : Le (...)
62e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : (...)
Conduite de la Transition : Le Président du Faso échange (...)
Situation nationale : La « Mobilisation des intelligences
Burkina : Un Front patriotique est lancé pour « oeuvrer (...)
Burkina Faso : L’ALT définit le rôle du Conseil (...)
Rumeurs sur l’enterrement des restes de Sankara et (...)
Burkina : L’UNIR/MPS en congrès extraordinaire, (...)
Montée des couleurs à la Primature : Pas de vacances pour (...)
Burkina : Le mouvement BUTS appelle à la mobilisation (...)
Café politique de l’ARGA : La première édition se penche (...)
Burkina : Une activité demandant le départ de l’ambassadeur
Elections législatives au Sénégal :Kadré Désiré Ouédraogo à (...)
Situation nationale : L’ancien ministre, Rosine (...)
Burkina : Le mouvement BUTS au chevet d’un pays en quête (...)
Burkina : L’Etat joue au grand prêtre de la réconciliation en
Demande de pardon de Blaise Compaoré : « J’aimerais que le (...)
Burkina Faso : Blaise Compaoré demande pardon à la (...)
Réconciliation au Burkina : « Blaise Compaoré doit se (...)
Demande de pardon de Blaise Compaoré : « Ils sont en (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11781

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés