Actualités :: Ministère du genre et de la famille : Salimata Nébié / Condombo prend les (...)

La mise en place du nouveau gouvernement le 5 mars dernier a consacré la scission du ministère du Genre, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire en deux entités. A la suite du ministre de la solidarité nationale et de l’action humanitaire, le secrétaire général du gouvernement, Jacques Sosthène Dingara, a procédé dans l’après-midi du jeudi 10 mars 2022, à l’installation du ministre du genre et de la famille, Salimata Nébié/Condombo dans ses fonctions.

C’est par la lecture du décret de nomination que le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara, a procédé à l’installation. La cérémonie empreinte de solennité, a vu la participation, entre autres, de partenaires sociaux, de partenaires techniques et financiers, de collègues, de parents...

Les participants n’ont pas marchandé leur déplacement

Le secrétaire général par intérim de l’ex ministère du Genre, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire a, au nom du personnel, adressé ses félicitations au nouveau ministre avant de lui souhaiter plein succès dans ses nouvelles fonctions. Il s’est dit rassuré par son profil au regard de ses actions et activités antérieures.

Le SG par intérim de l’ex ministère en charge de la femme (en bleu-blanc) a réitéré la disponibilité du personnel à accompagner la ministre du genre et de la femme

Pour le ministre du genre et de la famille, la création de son département est la réponse à une attente soutenue des Burkinabè. « Ces deux thématiques constituent l’épine dorsale des innovations sociales souhaitées pour faire face à la crise multidimensionnelle à laquelle le peuple burkinabè, femmes et hommes, jeunes et anciens, font face. Je veux parler de la sécurité, de la crise humanitaire et de la relance du développement économique et social », a-t-elle avancé. Mesurant la tâche qui lui incombe, la nouvelle patronne dudit département a pris l’engagement solennel de toujours œuvrer dans le souci du bien commun et du service public, dans l’intérêt de l’Etat burkinabè et de sa population (femmes, hommes, filles et garçons, vieux et jeunes).

Elle a affirmé compter sur la compétence du personnel de son département, mais attend également de celui-ci « des critiques constructives, des suggestions et des conseils » dans l’espoir de mieux accomplir les missions assignées au département ministériel dont elle a désormais la charge.

La ministre s’engage à relever les défis de son ministère

Et pour se réserver exclusivement à son devoir de servir l’Etat, la ministre Nébié a pris des dispositions pour se décharger de toutes les responsabilités dans les instances des associations auxquelles elle appartient jusque-là, notamment le Think Tank Burkina international et le Mouvement endogène. « Ensemble, retrouvons-nous dès à présent, sur les chantiers du genre et ceux relatifs à la famille, pour contrer dans l’inclusion et la cohésion, les crises qui menacent notre existence. Pour cela, je vous demande de considérer que nous sommes une équipe unie, et nous aurons un seul cap à suivre. Ce cap, c’est le Burkina », a-t-elle lancé, après avoir salué les efforts des devanciers et devancières tant dans le domaine du genre que celui de la famille.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Bobo-Dioulasso : Des OSC demandent la démission du (...)
Commune de Dapélogo (Plateau central) : La délégation (...)
Opération mana mana : « Si nous pouvons nous mettre (...)
Opération Mana-mana : Le Premier ministre se réjouit de (...)
Burkina/politique : Eddie Komboïgo répond à la lettre de (...)
Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) : Un (...)
Enquête de perception des 100 jours du MPSR
"Détention arbitraire" de Roch Kaboré : « La junte ne doit (...)
Situation nationale : Le Président Damiba échange avec (...)
Dédougou : La délégation spéciale est opérationnelle
Assemblée législative du Burkina : Le projet de loi (...)
Bobo-Dioulasso : Un regroupement de femmes invite les (...)
Conduite de la Transition politique : Le Médiateur de la (...)
Burkina : Le gouvernement invite les populations à ne (...)
Burkina : Le « Mouvement Agir ensemble pour le Burkina (...)
Burkina : « Si nous sommes unis, si nous sommes ensemble (...)
Rencontre statutaire entre le Président du Faso et le (...)
Burkina/Cohésion sociale : Blaise Compaoré et Roch Kaboré (...)
Burkina Faso : La Coordination des organisations pour (...)
Communiqué sur la nomination du modérateur de la CEDEAO : (...)
Burkina : « Si nous voulons aller aux élections, il nous (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11676

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés