Actualités :: Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent leur démission, la (...)

Ce sont plusieurs membres de structures de base du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir), de la commune de Banfora, chef-lieu de la région des Cascades, qui ont, ce vendredi 15 octobre 2021, déposé leur démisson du parti.

"Sincèrement, les gens sont fatigués de la façon dont le parti est géré. On a parlé, mais rien ne change. C’est la raison pour laquelle, nous avons décidé de nous mettre en retrait", explique un des responsables démissionnaires, joint à Banfora par téléphone. Interrogé sur leur prochaine destination politique, l’interlocuteur a simplement confié que les "gens" se sont vus contraints de se mettre en retrait et d’observer, "tant la gestion du parti pose problème".

Sans donner le nombre exact de démissionnaires, il déclare cependant qu’ils sont plus de 150 personnes des structures de base du parti à rendre collectivement leur démisson, ce vendredi 15 octobre 2021.

Un membre du Bureau exécutif national du parti, contacté sur le sujet, a communiqué le nombre de 159 démissionnaires. Ce responsable de la direction politique nationale du parti déplore que les démissions au sein du parti soient "banalisées par le président du parti".
Toujours selon ce dernier, et pour illustrer l’ampleur de la saignée, sur 130 membres que compte le Bureau exécutif national, 33 ont, à ce jour, rendu leur démisson.

"Si on veut tenir compte des autres structures du parti, à ce jour, ce sont plus de 1 000 camarades qui ont démissionné", déplore-t-il.

Cette vague de démissions collectives arrive à un moment où une crise à rebondissements divise le secrétariat national chargé de la jeunesse du parti. Une crise qui place à son centre, à tort ou à raison, la gestion du président du parti.

Lire aussi Burkina/CDP : L’ancien Premier ministre Luc Adolphe Tiao rend sa démission

O.L.
Lefaso.net

Démembrements de la CENI : Les activités suspendues à (...)
Mouvement « C’est le moment » : Un ex-militant dénonce « (...)
Burkina Faso : Fatimata Sanou/Touré nommée médiateur du (...)
Message du président du Faso : « A partir de ce discours, (...)
Burkina : Le président essaie de reprendre la main face (...)
Burkina : L’opposition invite les forces de l’ordre à (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Oui, j’ai compris (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RPI préconise la (...)
Situation sécuritaire au Burkina : « Les moments ne sont (...)
Burkina : Une démisson du président du Faso plongera le (...)
Lutte contre le terrorisme : Le RPD appelle à plus de (...)
Burkina : Trois partis politiques demandent à Roch (...)
Politique au Burkina : Le mouvement "C’est le moment" (...)
Inata ! : La grande honte de la grande muette (...)
Burkina : « Personne n’est indispensable…, pourvu que (...)
Assemblée nationale : Report de la séance plénière (...)
Conseil supérieur de la magistrature : Prendre des (...)
Dégradation de la situation sécuritaire au Burkina : La (...)
Drame d’Inata : Déclaration du président du Faso au sortir (...)
Burkina - Élections municipales de 2022 : Le conseil des (...)
Situation sécuritaire au Burkina : Le RDN invite les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11298



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés