Actualités :: Burkina : Lever de rideau sur le deuxième congrès extraordinaire du parti au (...)

« Poursuivre le renforcement du MPP dans un Burkina Faso réconcilié, résilient et prospère ». C’est sous ce thème que s’est ouvert ce vendredi 24 septembre 2021 à Ouagadougou, le deuxième congrès extraordinaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

Ce sont des milliers de congressistes, venus du Burkina et des structures du parti à l’étranger, qui ont assisté à l’ouverture de cette instance suprême qui devra, durant trois jours, passer au peigne fin, les actions menées par le parti et dégager les perspectives.

Le moment le plus attendu reste sans doute le dévoilement du nouvel organe dirigeant, dans l’après-midi de dimanche, 26 septembre 2021.

Mais en attendant, les travaux se tiennent à travers des commissions en plénière.

Dans son discours d’ouverture, le président du parti, Simon Compaoré, a déclaré que le MPP doit s’inscrire dans la lutte des idées et se positionner en parti où règnent l’unité, la discipline, la cohésion sociale, la clairvoyance et la transparence politique.

Le parti doit également être ouvert sur tous les secteurs de la société, en promouvant une culture de la bonne gouvernance.

Simon Compaoré a souligné l’impératif d’une politique de redistribution des fruits de la croissance, d’équité et de justice sociale, économique qui implique une lutte contre le fléau de la corruption.

« Notre congrès se tient dans un contexte national marqué par deux événements majeurs, qui sont la crise sécuritaire et la pandémie à COVID-19. (…). Notre pays amorce un tournant important et décisif de son évolution marquée par l’émergence d’une jeunesse exigeante et assoiffée de progrès et de démocratie, mais parfois impatiente et radicaliste (…) à nous le devoir d’orientation, d’éducation et de responsabilisation pour en faire une jeunesse forte portée vers la créativité, l’initiative, la conscience de la nation et l’ardeur au travail », a-t-il soulevé.

Le président du parti au pouvoir a, en outre, lancé un appel à ses camarades à plus de dynamisme pour le bien des populations.

Lefaso.net

Burkina, MPSR2 : Attention aux dérives du MPSR1 avec les (...)
Lutte contre le terrorisme : « Un État gangrené par la (...)
Processus électoraux en Afrique : Des présidents (...)
Contribution à l’effort de guerre : Le Président de la (...)
Gouvernance au Burkina : « Les manquements de cette (...)
Processus électoraux en Afrique : Les organes de gestion (...)
Burkina : Le lieutenant-colonel Ismaël Diaouari nommé (...)
Burkina : Le Collectif des leaders panafricains va (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un individu (...)
Rumeurs de tentative de coup d’État au Burkina Faso : Le (...)
Velléités de déstabilisation de la transition : « C’est (...)
Burkina Faso : Le président de l’Assemblée législative de (...)
Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré aurait (...)
Soutien pour le renforcement de la démocratie au Burkina (...)
Accusation de déstabilisation de la transition : Le (...)
Affaire 2000 soldats étrangers au Burkina Faso : Le (...)
Burkina : Des organisations féminines choquées par les « (...)
Élections 2024 au Burkina : La CODEL propose six (...)
Burkina : L’Assemblée législative de transition est (...)
Burkina : Ce qu’il faut retenir de la Déclaration de (...)
Déclaration de politique générale : Les parlementaires (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 12075



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés