Actualités :: Burkina / Politique : trois nouveaux partis rejoignent l’attelage UNIR/PS et (...)

La Convention des patriotes et progressistes/Faso Baara (CPP/FB), l’Union pour la renaissance démocratique/Mouvement sankariste (URD/MS) et le Mouvement pour la cause du Faso (Fasokooz) ont adhéré à l’idée de fusion de partis d’obédience sankariste. Ce mardi 31 août 2021, au siège de l’Union pour la renaissance / Parti sankariste (UNIR/PS), les premiers responsables de ces trois partis politiques ont paraphé les protocoles d’accord d’adhésion.

Après le Mouvement patriotique pour le salut (MPS), c’est au tour de la CPP/FB de Siaka Barro, de Fasokooz de Serge Dao et de l’URD/MS de Alphonse Marie Ouédraogo de répondre favorablement à l’appel lancé par l’UNIR/PS pour l’unité des partis sankaristes et progressistes. Convaincus que c’est en unissant leurs forces pour défendre les valeurs prônées par le président Thomas Sankara qu’ils pourront œuvrer au bien-être des populations, ils ont décidé de se regrouper.

Le président de Fasokooz paraphant le protocole

A en croire Alphonse Marie Ouédraogo de l’URD/MS, la défense des idées du président Thomas Sankara nécessite en premier lieu l’unité des partis d’obédience sankariste. Si cette fusion n’est pas le premier essai de rassemblement des sankaristes, elle s’appuiera désormais sur les erreurs du passé pour que, cette fois-ci, l’union sacrée tant prônée tienne plus longtemps.

Le président de l’UNIR/PS, Benewendé Stanislas Sankara, a salué « la grandeur d’esprit » des nouveaux adhérents qui, selon lui, se soucient des intérêts du peuple burkinabè. Il a laissé entendre que les échanges se poursuivent avec d’autres partis politiques, qui devraient bientôt se prononcer sur leur adhésion.

Alphonse Marie Ouédraogo, président de l’URD/MS

Benewendé Stanislas Sankara a, une fois de plus, renouvelé l’appel lancé à toute formation politique progressiste à faire le pas qui, selon lui, « constituera un bond historique pour une démocratie plus enracinée et un destin plus radieux » du Burkina Faso.

Un congrès de fusion devrait se tenir les 30, 31 octobre et 1er novembre 2021, afin d’acter officiellement le parti né le 4 août 2021 par la signature du protocole UNIR/PS et MPS.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Burkina / CDP : Les langues se délient pour expliquer (...)
Congrès pour la démocratie et le Progrès : Six mois de (...)
Commune de Banfora/CDP : Plus de 150 militants rendent (...)
Procès Sankara et compagnons : La jeunesse sankariste (...)
Abdoul Karim Sango, président du PAREN : « Un pays, on le (...)
Burkina/Élections municipales 2022 : Les acteurs au (...)
Forces armées nationales burkinabè : Qui sont les (...)
Burkina/politique : Alassane Bala Sakandé a officiellement
Engagement politique des jeunes au Burkina : Les (...)
Burkina-Procès Sankara : Le Comité international appelle (...)
Politique : Le Groupe parlementaire MPP tient ses (...)
Burkina : C’est parti pour le "mois de justice et (...)
Bobo-Dioulasso : Etat et secteur privé échangent sur les (...)
Burkina-Assemblée nationale : « La défiance grandissante (...)
Burkina/vie politique : Congrès de fusion UNIR/PS-MPS, (...)
Burkina/Rentrée scolaire 2021-2022 : Le MPP exhorte les (...)
Burkina Faso : Des députés veulent apporter leur pierre à (...)
Burkina/Dialogue politique : Majorité et opposition (...)
Médiateur du Faso : Saran Sérémé /Séré rend sa démission
Conseil Économique et Social au Burkina : Bonaventure (...)
Projet panier commun d’appui aux processus électoraux (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11256



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés