Actualités :: Burkina / Politique : trois nouveaux partis rejoignent l’attelage UNIR/PS et (...)

La Convention des patriotes et progressistes/Faso Baara (CPP/FB), l’Union pour la renaissance démocratique/Mouvement sankariste (URD/MS) et le Mouvement pour la cause du Faso (Fasokooz) ont adhéré à l’idée de fusion de partis d’obédience sankariste. Ce mardi 31 août 2021, au siège de l’Union pour la renaissance / Parti sankariste (UNIR/PS), les premiers responsables de ces trois partis politiques ont paraphé les protocoles d’accord d’adhésion.

Après le Mouvement patriotique pour le salut (MPS), c’est au tour de la CPP/FB de Siaka Barro, de Fasokooz de Serge Dao et de l’URD/MS de Alphonse Marie Ouédraogo de répondre favorablement à l’appel lancé par l’UNIR/PS pour l’unité des partis sankaristes et progressistes. Convaincus que c’est en unissant leurs forces pour défendre les valeurs prônées par le président Thomas Sankara qu’ils pourront œuvrer au bien-être des populations, ils ont décidé de se regrouper.

Le président de Fasokooz paraphant le protocole

A en croire Alphonse Marie Ouédraogo de l’URD/MS, la défense des idées du président Thomas Sankara nécessite en premier lieu l’unité des partis d’obédience sankariste. Si cette fusion n’est pas le premier essai de rassemblement des sankaristes, elle s’appuiera désormais sur les erreurs du passé pour que, cette fois-ci, l’union sacrée tant prônée tienne plus longtemps.

Le président de l’UNIR/PS, Benewendé Stanislas Sankara, a salué « la grandeur d’esprit » des nouveaux adhérents qui, selon lui, se soucient des intérêts du peuple burkinabè. Il a laissé entendre que les échanges se poursuivent avec d’autres partis politiques, qui devraient bientôt se prononcer sur leur adhésion.

Alphonse Marie Ouédraogo, président de l’URD/MS

Benewendé Stanislas Sankara a, une fois de plus, renouvelé l’appel lancé à toute formation politique progressiste à faire le pas qui, selon lui, « constituera un bond historique pour une démocratie plus enracinée et un destin plus radieux » du Burkina Faso.

Un congrès de fusion devrait se tenir les 30, 31 octobre et 1er novembre 2021, afin d’acter officiellement le parti né le 4 août 2021 par la signature du protocole UNIR/PS et MPS.

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

Burkina : L’Unité d’action syndicale échange avec le (...)
Université Jean Moulin de Lyon : Blaise Compaoré risque (...)
77e AG des Nations unies : Le président Damiba demande (...)
Burkina : Alpha Barry, Bachir Ismaël Ouédraogo, Alpha (...)
77e AG des Nations unies : le Président du Faso est (...)
Burkina : « On a vu ces conférences de presse des OSC (...)
Affaire Boukary Dabo : Séni Kouanda, ancien président de (...)
Burkina/Politique : Nestor Batio Bassière « acte (...)
Impasse politico sécuritaire au Burkina : Le Front (...)
Burkina/Transition : La Génération de veille citoyenne (...)
Burkina Faso : Le parti « Rassemblement mains blanches » (...)
Journée internationale de la démocratie : Les élections, (...)
Burkina : Rumeurs sur une motion de destitution du (...)
Burkina, la défense perd sa tête : Le général Aimé (...)
Remaniement ministériel : Voici la nouvelle composition (...)
Burkina Faso : Le président du Faso, le LCL Damiba, (...)
Conduite de la Transition : le Directoire du COST reçoit (...)
Burkina/Haute Cour de justice : Les juges parlementaires
Présidence du CDP : Le dossier ajourné dans l’attente de (...)
CDP : Une décision du tribunal administratif au goût (...)
Révolution Sankariste : Les tribunaux populaires (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 11844



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés