Actualités :: Réconciliation nationale : Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) (...)

A l’issue des élections présidentielle et législatives du 22 novembre 2020, le peuple burkinabè a bien voulu confier la destinée de notre très cher pays, le Burkina Faso à Son Excellence Roch Marc Christian Kaboré pour les cinq ans à venir. Prenant acte de ce choix, le Parti de la Justice et du Développement lui adresse toutes ses vives félicitations ainsi que ces vœux de pleins succès dans cette noble et difficile tâche.

Dans un décret rendu public le dimanche 10 janvier 2021, il lui a plu de mettre en place le tout premier gouvernement de son second quinquennat. L’une des innovations majeures que comporte ce gouvernement, est sans conteste la création d’un Ministère d’Etat chargé de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale rattaché directement à la Présidence du Faso.

Cet acte qui matérialise clairement la volonté de la très grande majorité des populations et l’ensemble de la classe politique burkinabè à aller vers une réconciliation nationale vraie, sincère et inclusive pour bâtir un Burkina Faso de prospérité et de paix, va en droite ligne avec la vision du PJD. Le PJD depuis sa création a toujours fait de la justice et de la paix, gages d’un développement vrai et durable, un des piliers de sa politique.

Le PJD qui était affilié au Chef de file de l’opposition politique (CFOP), s’est toujours résolument engagé dans la promotion d’une réconciliation nationale inclusive à travers sa participation à de nombreux cadres de concertation au niveau du CFOP.
Saluant la démarche du Président du Faso et du Premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré de confier la question de la réconciliation à une personnalité de la trempe de monsieur Zéphirin Diabré qui est un homme de carrure, de terrain, et de consensus au sein de la classe politique, le PJD ne peut que se réjouir et se féliciter, car la locomotive de la réconciliation nationale est désormais en marche.

C’est pourquoi, le PJD félicite Mr Zéphirin Diabré pour cette confiance placé en lui, et surtout, pour avoir accepté cette lourde et noble mission dans l’intérêt supérieur de la Nation. Et pour cette démarche républicaine, il pourra compter sur le PJD qui lui apporte tout son soutien et promet ne ménager aucun effort pour l’accompagner dans la matérialisation de cette noble tâche.

Aussi, à travers l’acte courageux qu’il vient de poser ce mardi 19 janvier 2021 en annonçant publiquement le retrait de sa plainte contre le président du MPP, Mr Simon Compaoré au temps où il était ministre d’Etat en charge de la sécurité, Mr Zéphirin Diabré vient une fois de plus, de montrer aux yeux des burkinabè ainsi que du monde entier, qu’il est vraiment l’homme de la situation.

Pour l’intérêt supérieur de la nation, le PJD s’engage à ce que rien, absolument rien, n’empêche ce processus historique qui permettra aux filles et fils du Faso de se mobiliser autour des idéaux communs que sont l’unité nationale, la cohésion sociale, la paix et la sécurité au Burkina Faso.

Fait à Ouagadougou le 21 Janvier 2021.
Le Président
Dieudonné BAKOUAN

Assemblée nationale : C’est parti pour la 1re session (...)
Vie politique : La Marche pour la Patrie (L.M.P) adhère (...)
Burkina : L’APP/Burkindi opte pour l’opposition (...)
Vie politique : Le Faso Autrement dans l’opposition
Burkina : « Le gouvernement n’est pas en train de (...)
Politique : Le parti « Soleil d’avenir » rejoint (...)
Décès de la députée Claudine Ouédraogo : L’Assemblée (...)
Déclaration d’appartenance : Le parti politique (...)
Chef de file de l’opposition : On ne se bouscule pas au (...)
Politique : Nouvelle démocratie sociale (NDS) s’affilie (...)
Réconciliation nationale : « Peut-on juger le dossier de (...)
Vie politique : Le mouvement « Agir Ensemble » planche (...)
Bobo-Dioulasso : Le CGD mobilise les forces politiques (...)
Politique : Le parti du Réveil patriotique du Faso (...)
Réconciliation nationale : Le parti « La Marche pour la (...)
Commune de Loumbila : « Nous avons 31 villages et une (...)
Conseil des frontières : Les membres se concertent à (...)
Justice au Burkina : « Construire ensemble l’Etat de (...)
Rencontre statutaire avec le Conseil supérieur de la (...)
Commission de l’Informatique et des Libertés : La (...)
Cadre de concertation du CFOP : Eddie Komboïgo invite (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 10857


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés