Actualités :: Fait divers : Le cocu déménage

"Avec une femme c’est facile mais s’en débarrasser est difficile", a écrit Alexandre Soljenystyn dans le Pavillon des cancéreux. Bruno et Monique sont mariés depuis vingt-ans. Ils sont même grands-parents. Hélas ! depuis leur affectation à Ouagadougou, tout va de mal en pis. Que s’est-il passé ?

Bruno était un viveur. Il rentrait tard tout le temps et ne voulait pas que Monique lui demande des explications. C’en était ainsi depuis des années. Avec les nombreuses grossesses, Monique n’avait plus sa fraîcheur d’antan mais son charme demeurait inaltérable comme la pureté du diamant. C’est-dire qu’elle plaisait toujours. Elle était bien bâtie et reflète.

"La femme d’autrui est toujours plus désirable que la pâture quotidienne" a écrit Maria Erick Remarque dans l’obélisque .....Bruno l’apprendra à ses dépens mais un peu tardivement. Alors, bon gré, mal que, il déménagera car les œufs étaient cassés et il fallait en faire des omelettes.

En effet, une fois en ville, Bruno s’était entiché d’une jeune veuve joyeuse. Il vivait alors un amour passionnant. Cet idylle fut rapporté à Monique mais qu’y pouvait-elle ! C’est vrai qu’elle ne manquait de rien mais les bouffées de chaleur qu’elle ressentait souvent s’évaporaient difficilement.

Un jour, elle invita, pria son époux de cesser ses rentrées tardives faute de quoi elle ne restera pas assise à la maison pour être un jour contaminée. Bruno en ria, ressortit sur le champ pour ne rentrer qu’au petit matin.

Les Bruno étaient en location alors que Gervais habitait une des villas de son père. Son épouse, jeune accouché avait rejoint le village afin que le rejeton puisse bénéficier des infusions médicinales de sa grand-mère. Quand il rentrait le jour, il trouvait toujours Monique bien habillée devant la porte qui le saluait d’un hochement de tête.

On ne demande pas à un lion s’il se nourrit de la viande disait mon père comme le dit le Nigérian Wole ; "le tigre bondit sur sa proie". C’est ce que fit Gervais un jour en invitant madame à prendre un pot. Ce qu’elle s’empressa d’accepter comme si elle n’attendait que cette invite.

Depuis ce jour, le premier pas étant franchi, les pots s’offraient tous les jours. Monique vivait une nouvelle vie. Plus de remarque à son époux qui ne s’en inquiétant d’ailleurs pas. Un soir, à cours de liquide Bruno revient à la maison pour se faire la main. Il vit devant sa porte Gervais et Monique qui causaient, dans une posture qui en disait long sur leurs relations. Le sang lui fit un tour et ses cheveux s’ébouriffèrent. Il piqua une crise ! C’était grave.

Monique prit son temps pour dire au revoir à Gervais et rejoignit Bruno. Ce dernier tremblait de colère mais n’osait lever le doigt sur Monique.

Il se rappelait qu’une fois il s’était essayé à cet exercice et avait reçu une belle correction car Monique était native d’un village de lutteurs. Si elle se laissait insulter, c’était parce qu’il était son mari et que la tradition soumettait la femme à l’homme. Bruno vocifiérait allait en insultant et revenait. Cette nuit, point d’escapade. Quelques semaines après, il déménageait et ne quittait plus la maison.

Administrateur civil, il priait Dieu pour qu’au prochain mouvement il soit concerné, ce que d’ailleurs souhaite Monique car la ville avait pris son mari. "Les hommes, se haïssent sur leurs différences mais s’entendent sur leurs intérêts, car l’infidélité fait souffrir mais ne détache pas comme l’a écrit Jean Carrière dans La Caverne des pestiférés.

Rakissé
Sidwaya

Journée mondiale des toilettes : 22 villages dans la (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Affaire LONAB : 11 ans de prison et 750 millions (...)
Lutte contre la fraude au Burkina : Victor Ilboudo (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)
Burkina-Centre-nord : L’Organisation internationale pour (...)
Personnes déplacées internes au Burkina : La communauté (...)
Commune de Ouagadougou : Du 28 janvier au 5 février les (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Le personnel et (...)
Crise humanitaire au Burkina : Une campagne de collecte (...)
Burkina Faso : Une association peulh exhorte ceux qui (...)
Civisme fiscal au Burkina : Le directeur général des (...)
Burkina : Le Programme de développement d’urgence dresse (...)
Education des filles au Burkina : Le projet FASST en (...)
Audience : Le ministre de l’éducation échange avec des (...)
Tombola Paongo de UBA : Les clients reçoivent leurs lots (...)
Projet sésame au Burkina : Lutheran World Relief lance (...)
Entrepreneuriat : Les entreprises bénéficiaires du projet (...)
Loterie nationale burkinabè : Plus de 71 millions de (...)
Journée internationale des douanes : Le brassage (...)
Burkina Faso : Une stratégie de gestion durable des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32382



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés