Actualités :: Prise en charge médicale des PVVIH : Les associations mènent la (...)

"L’expertise des associations de prise en charge médicale des PVVIH dans le passage à l’échelle de l’accès aux ARV au Burkina-Faso". C’est le thème qui réunit depuis lundi 27 décembre 2004 à Bobo-Dioulasso, une quarantaine de personnes, personnel de santé, partenaires et associations de lutte contre les IST-VIH/Sida.

Cela sous l’égide du Réseau accès aux médicaments essentiels (RAME) et de l’association Responsabilité espoir vie solidaire (REVS+).

Depuis l’apparition des premiers cas du Sida au Burkina-Faso jusqu’à nos jours, les associations de lutte contre cette pandémie ont toujours été en première ligne de combat. A travers diverses activités de sensibilisation et de plaidoyer, elles ont su créer une prise de conscience globale de l’existence du mal. Mais le plus grand acquis reste la prise en charge psychosociale, le traitement des maladies opportunistes et celui par les ARV.

Dans le même ordre, elles se sont forgées une certaine expertise dans la gestion des progammes concernés. Malgré tous ces acquis, l’arbre ne doit pas cacher la forêt, la prise en charge anti-retrovirale des PVVIH au Burkina n’est pas une sinécure. Une situation qui préoccupe les associoations, les premiers responsables et les partenaires.

La tenue de l’atelier de Bobo-Dioulasso s’inscrit donc dans une nouvelle dynamique : celle de l’accès à grande échelle des ARV au Burkina-Faso. En attendant, les associations œuvrant dans le domaine se sont voulues pragmatiques en se concertant pour mieux définir leur rôle et leur place dans la prise en charge par les ARV des PVVIH.

Les travaux prévus pour clôturer ce jour ont permis de baliser le terrain en abordant certaines questions pendantes dont la problématique de la prise en charge médicale des PVVIH. Ils ont permis également de poser les bases d’une collaboration entre les associations de prise en charge médicale des PVVIH et enfin de formuler des stratégies de plaidoyer en matière de prise en charge médicale.

F. OUEDRAOGO
Sidwaya

Burkina : La grève des contrôleurs aériens suspendue
Exécution de commande publique par les artisans : Le (...)
Affaire Ollo Mathias Kambou : Le procureur requiert une (...)
Santé au travail : « Chaque année, le travailleur doit (...)
Pré-forum d’investissement de l’initiative « Main dans la (...)
Education au Burkina : CREDO en quête de 5000 bourses (...)
Burkina : « Wassa jeunesse éducation et patriotisme » (...)
Fin de formation des commandants et directeurs de (...)
Bobo-Dioulasso : L’arrondissement 3 récompense ses (...)
Sécurité au Burkina : La réduction des cas d’attaques à (...)
TGI Ouaga II : Le policier poursuivi pour menace de (...)
Journée internationale des personnes âgées 2022 dans les (...)
Hôpital Souro Sanou de Bobo-Dioulasso : L’ONG Light for (...)
Affaire Guiro Ousmane : Le jugement reporté à la (...)
Fin de la prise en charge des pauses-déjeuner : « La (...)
Jugement affaire Guiro Ousmane : Le parquet se retire (...)
Affaire KAMAO : « Il s’agit de défendre les intérêts de la (...)
Réconciliation nationale et cohésion sociale au Burkina (...)
Formation de commandants et directeurs des secours (...)
Sécurité des aliments : Un projet pour améliorer la (...)
Burkina/ Filière huile : Les travaux de 2021 restitués (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31353



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés