Actualités :: Banditisme à Ouagadougou : Attaques à main armée au secteur 28

Des bandits sèment la terreur au secteur 28 de Ouagadougou, plus précisément dans la zone située entre l’école "Bao-Yam" et les non-lotis. Leur cible : les mobylettes des noctambules. Selon les victimes, il s’agit de deux jeunes gens dont l’un détient une arme à feu. Ils vous suivent comme s’ils rentrent à la maison, et, arrivés à votre niveau, ils braquent le pistolet sur vous et vous obligent à vous arrêter.

Puis, ils récupèrent votre mobylette, et disparaissent dans le quartier. L’attaque qui a le plus fait de bruits est celle du vendredi 13 août à minuit. Kaboré Mariam et Dipama Adama (une fille) revenaient de la ville lorsque soudain, deux individus, qui les suivaient à moto, braquèrent une arme sur elles et les obligèrent à s’arrêter. Heureusement qu’elles étaient juste devant la porte de leur maison. Kaboré Mariam usa de son intelligence en bouclant rapidement la moto ; puis elle jeta la clé dans la nature et cria au secours.

Les membres de leur famille se réveillèrent, et une lutte s’engagea entre eux et les bandits, qui tenaient coûte que coûte à partir avec l’engin. Les coups de feu tirés en l’air n’ont pas ébranlé le courage de la famille. Voyant qu’ils n’y pouvaient rien, les bandits optèrent de sanctionner cette famille qui a osé les défier. C’est ainsi qu’ils ont tiré sur les deux bras d’un jeune homme de la famille, en la personne de Mamadou Kaboré. La victime est toujours traumatisée.

Selon la famille, une déclaration a été faite à la gendarmerie avec des pièces à conviction. Selon des témoignages, en l’espace d’un mois, on y a enregistré au moins six cas d’agression. Et les agresseurs opèrent toujours de la même façon. Les forces de sécurité sont encore interpellées. Les populations ont besoin de quiétude pour gérer leur misère.

Damiss
L’Observateur

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés