Actualités :: Remise de matériel d’intervention : Une bouffée d’oxygène pour la sécurité (...)

Le gouvernement burkinabè a mis à la disposition des forces de l’ordre un lot de matériel d’intervention et de protection, le jeudi 1er juillet 2004 à la Compagnie républicaine de sécurité (CRS), sous la présidence du Premier ministre Paramanga Ernest Yonli.

Kalachnikov, munitions, armes de poing, gilets pare-balles... C’est un lot de matériel d’intervention et de protection que le gouvernement burkinabè a remis à la police et à la gendarmerie nationale, hier jeudi 1er juillet 2004. Un acte plein de signification dans la mesure où le grand banditisme prend des proportions inquiétantes dans notre pays.

On se rappelle encore la série de crimes qui a bouleversé l’opinion nationale en mars dernier avec l’assassinat de trois policiers à Koupéla. De rudes épreuves qui ont amené le gouvernement à prendre des dispositions pour "satisfaire les légitimes attentes des laborieuses populations en matière de sécurité’’. Le Premier ministre, Paramanga Ernest Yonli ne disait-il pas lors de son discours sur l’état de la nation que "le gouvernement est pleinement engagé dans ce combat car il doit aux Burkinabè la sécurité sans laquelle, il n’y a aucune liberté...’’.

Cette dotation permettra donc d’accroître les performances des forces de sécurité publique en matière de lutte contre la criminalité transfrontalière organisée et la circulation anarchique des armes et munitions de guerre qui profilèrent en Afrique de l’Ouest. Elle permettra également de lutter contre le trafic de la drogue dont la consommation intensifie les actes criminels. "Les unités de la police et de la gendarmerie nationale organiseront désormais leurs missions dans le temps et dans l’espace pour contrer efficacement le banditisme et ses facteurs agravants’’ a dit le ministre de la Sécurité Djibrill Bassolé.

Et le Premier ministre de renchérir "nous voulons signifier aux bandits que les forces de sécurité vont agir de façon vigoureuse à les neutralser’’. Par la même occasion, le ministre de la Sécurité a annoncé le recrutement prochain de cinq cents (500) assistants de police pour renforcer les rangs des Compagnies républicaines de sécurité (CRS). Mais, les forces de l’ordre ne seront efficaces qu’avec le soutien des populations.

C’est pourquoi M. Yonli a lancé un appel aux uns et aux autres pour une collaboration franche avec les forces de sécurité. M. Bassolé pour sa part a prié "le Tout-puissant de les accompagner dans toutes leurs entreprises afin que les pistes rurales, les routes, les villages et les villes du Burkina redeviennent ce qu’ils ont toujours été : c’est-à-dire un havre de paix’’.

La cérémonie a pris fin avec des démonstrations de tae kwondo et de tonfa qui est une technique de défense jadis utilisée par les paysans asiatiques.

P. Pauline KABORE


Composition du matériel mis à la disposition de la police et de la gendarmerie nationale.

* Trente-trois (33) véhicules Land cruiser 4 x 4

* Deux cents (200) gilets pare-sballes et deux cents (200) casques de protection.

* Des combinaisons d’intervention

* Des fusils d’assaut kalachinikov

* Un (1) lot de munitions de 7,62 mm

* Un (1) lot de munitions de 9 mm pour les armes de poing.

P.P.K

Sidwaya

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés