Actualités :: Lutte contre la pauvreté : Les femmes du Houet sur le front

Le Groupement d’action des femmes pour la relance économique du Houet (GAFREH) s’investit dans l’amélioration des conditions socioéconomiques des membres des différentes associations du groupement. Il compte à ce jour, cent sept (107) associations et plus de 5 000 adhérentes.

Depuis 1993, une trentaine d’associations féminines œuvrent à vaincre la pauvreté féminine. Reconnues légalement le 4 septembre 1994, ces associations ont vu leur nombre s’accroître avec le temps. Elles sont actuellement au nombre de 107. Le collectif de ces associations vise le renforcement des capacités des associations et groupements féminins. Il s’agit également de promouvoir les petites activités génératrices de revenus et de favoriser l’insertion des femmes dans les travaux lucratifs au niveau des services publics et privés. Par ailleurs, le GAFREH appuie les associations dans le montage de projets et la recherche de financements, ainsi qu’à l’accès au crédit.

Selon la présidente, Mme Christiana Lamizana, au départ, les femmes se réunissaient mais seulement pour s’entraider lors d’évènements malheureux et heureux. Mais finalement, elles ont pensé aux activités qui pourraient leur permettre de s’épanouir économiquement et sortir de la misère et de l’ignorance.

Les activités réalisées

Depuis sa création, le GAFREH a initié et réalisé plusieurs activités notamment l’appui au crédit pour les initiatives économiques des associations et groupements (plus de 30% ont bénéficié de micro-crédits de la part de la BACB et du CREDO. En outre 70% ont bénéficié des micro-crédits du FAARF en 1997. En 1998, les femmes ont bénéficié de formations sur les techniques de fabrication de savon et du beurre de karité, sur le code des personnes et de la famille et sur les droits de la femme et des enfants nés hors mariage.

Le GAFREH a permis de régulariser le mariage de quarante (40) couples. Le collectif des associations et groupements a aussi mis en place, un bosquet d’anacardiers (à Peni). En 2000, trente (30) femmes ont été formées aux techniques de la teinture en indigo, à Conakry, en Guinée.

Elles s’investissent également dans la sensibilisation des populations sur le VIH/Sida, la santé maternelle et infantile, la propreté et la collecte des ordures.

Le GAFREH a créé un centre de recyclage des sachets plastiques usagés. 42 femmes, formées à cet effet, y travaillent et sont rémunérées. "Tout sachet qui entre dans le centre est utilisé jusqu’aux résidus. Rien ne ressort", nous a déclaré Mme Lamizana. Elle a ainsi expliqué qu’il y a trois destinations pour les sachets usagés : le tricotage, le tissage et la fonte. De ce fait, le centre met à la disposition des populations, des pagnes, couvertures, parasols, sacs, chaussures, tabourets, nappes de table, poupées, ballons, paniers, porte-clés, chapeaux, bonnets, nattes, tapis, planches (pour la lessive), etc.

Aimée Florentine KABORE (kaborette @ yahoo.fr)
Sidwaya

Burkina Faso : Plus de 56 tonnes de vivres saisies pour (...)
Sensibilisation au port de casque à Ouagadougou : (...)
Projet « Grand Ouaga » : Une concertation territoriale en (...)
Gestion des risques sociaux : 48h de dialogue entre les (...)
Lutte contre la cécité au Burkina : Du matériel roulant et (...)
Société burkinabè des fibres textiles : Fidèle Ilboudo (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Le directeur (...)
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient (...)
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan (...)
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les (...)
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 (...)
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une (...)
Identification unique de base au Burkina : Vers (...)
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du (...)
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la (...)
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent (...)
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite (...)
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé (...)
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour (...)
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31038

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés