Actualités :: 16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam sensibilise à travers un (...)

L’ONG Oxfam à travers ses différents projets travaille à renforcer le leadership des femmes et des jeunes filles. Dans le cadre de la campagne des 16 jours d’activisme contre les Violences basées sur le genre (VBG) 2022, elle a organisé le mardi 06 décembre, un panel de discussion publique.

Sur le thème "les violences à l’égard des femmes et des filles dans le contexte de crise sécuritaire au Burkina Faso", différents modérateurs se sont entretenus avec les participants dans la salle de conférence du CBC de Ouagadougou.

Le panel de discussion publique fait partie selon Oxfam, des différentes activités organisées par l’ONG durant cette campagne. " Cette conférence publique est le pic des activités que Oxfam organise pour l’occasion des 16 jours d’activisme contre les VBG qui se tiennent chaque année. Il s’agit pour nous de mettre en lumière les violences exercées sur les femmes et les filles au Burkina Faso" a indiqué le directeur pays Oxfam, Omer Kaboré. Selon lui, l’ONG souhaite susciter un changement positif sur toute l’étendue du pays.

Directeur pays de Oxfam, Omer Kaboré

C’est une activité organisée en partenariat avec l’ambassade des États-Unis et celle du Canada. L’ambassadeur du Canada, Lee-Anne Hermann qui a exprimé son engagement auprès de Oxfam à lutter contre les VBG a souhaité que tout le monde se batte contre ces violences. "Il est inacceptable d’avoir une société où la moitié de la population que représente les femmes subissent des violences physiques ou morales" a-t-elle souligné.

L’ambassade des États-Unis, représenté par Sudakshina Chattopadhyay, s’est réjoui de voir qu’il y a de plus en plus d’hommes aux côtés des femmes pour cette lutte.

Ambassadeur du Canada au Burkina

Un résumé d’une étude a été exposé ainsi que différentes interventions ont été animées par des panelistes aguerris afin de permettre aux participants d’appréhender le sujet. Par ailleurs, des partages d’expériences sur la mobilisation citoyenne au Burkina Faso contre les violences basées sur le genre ont meublés les échanges avec les panelistes.

Farida Thiombiano
Lefaso.net

Nayala : Toma dans l’obscurité depuis près de trois (...)
Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées (...)
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des (...)
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour (...)
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e (...)
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché (...)
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés